Gaspard de Châtillon 
sire de Coligny






Gaspard de Châtillon, seigneur de Coligny, est né à Châtillon sur Loing en 1519. Il prend part aux guerres menées par François 1er, puis par celles d'Henri II contre Charles-Quint, où il se distingue par ses qualités de chef. Nommé amiral de France en 1552. Il défend la place de Saint-Quentin assiégée par les Espagnols, mais il est contraint de se rendre malgré une résistance acharnée. Il est fait prisonnier jusqu'en 1559. Converti à la religion réformée, il devient le chef principal des protestants ; il s'oppose à la paix d'Amboise de 1563 et prend part dès lors à tous les conflits qui opposent les protestants aux catholiques les Guise qui le soupçonnent d'avoir trempé dans l'assassinat du duc François lui vouent une haine féroce. En 1569, il devient, sous l'autorité de Henri de Navarre, commandant en chef de l'armée protestante, mais revient à la cour après la paix de Saint-germain, signée en 1570 et dont il est l'un des artisans, où il exerce une influence de plus en plus grande sur le jeune roi Charles IX, qu'il tente de persuader d'entrer en guerre contre l'Espagne catholique.



Dernière Modification   26/12/16

© Histoire de France 1996