Guillaume de Nogaret

 



Originaire du Languedoc, il est né à Saint-Félix de Camaran près de Toulouse en 1260. Vers1287, en tant qu'homme de loi, devient  professeur de droit à Montpellier, puis  fut conseiller juridique de grands seigneurs. Il entre au service de Philippe le Bel vers 1292. En 1294, il devient juge de la sénéchaussée de Beaucaire. En  1295, il est conseiller du roi Philippe IV le Bel. En 1299, le roi l'anoblit. En 1302 Pierre Flote meurt, Guillaume de Nogaret le remplace auprès du roi. Il est nommé garde des sceaux en 1307. Son action politique va se résumer à renforcer les droits du roi à l'intérieur de son royaume. Pour cela il sera intransigeant dans sa lutte contre le pape Boniface VIII et surtout dans l'affaire des templiers. En ce qu concerne la papauté, Nogaret va infléchir la ligne de conduite du Saint Siège. En effet si pour Rome, le pape est maître du clergé, Nogaret affirme que le seul le roi gouverne et est le maître dans son royaume. Il veut surtout défendre l'église et le royaume de France contre un pape indigne. Il se servira du procès des templiers contre la papauté, avec l'affaire d'Anagni en septembre1303, il sera compromis. Lorsque Guillaume de Nogaret mourut, le pouvoir était déjà passé aux mains d'Enguerrand de Marigny                                                         Pour en savoir plus cliquez




Dernière Modification   26/12/16

© Histoire de France 1996