La dynastie des Bourbons

 

Les trois derniers Valois étant morts sans héritier mâle, la couronne de France revient aux Bourbons en la personne de Henri IV. La branche régnante des Bourbons est issue de Robert de Clermont, sixième fils de Saint-Louis. En mourant Henri III laisse le trône à Henri de Bourbon, roi de Navarre, son cousin au vingt-deuxième degré. Certains auraient préféré la venue d’un Guise plutôt qu’un Bourbon qui plus est un Bourbon huguenot ! . Henri IV abjure la foi huguenote et se fait sacrer à Chartres. La dynastie des est sur le trône de France. Leurs règnes, coïncident avec l’apogée de la monarchie absolue et la prédominance Française en Europe. C’est le triomphe de la civilisation Française. Au XVIIIe siècle la monarchie absolue en France est sur son déclin, la famille de Bourbon occupe les trônes de France, d’Espagne, de Parme et des deux Siciles. La dynastie des Bourbons se termine en France en 1830, après une restauration. Comme pour les Capétiens et les Valois c’est par le règne de trois frères que s’achève la branche aînée des Bourbons.
Photo: R Castelain


Dernière Modification   22/12/16

© Histoire de France 1996