Dates de l'histoire de France de 1867 à 1945   page 10

10 Décembre 1904  Prix Nobel de littérature à Frédéric Mistral. 1904 16 Décembre  L'article 238 du Code civil est abrogé il stipulait qu'en cas de divorce pour adultère les « complices » ne pouvaient s'épouser.
18 Janvier 1905 
Démission de· Combes.
L'affaire des Fiches l'oblige à présenter la démission de son cabinet. La dissidence d'une partie des radicaux, entraînés par Paul Doumer, renforce cette contrainte.
27
Janvier  Cabinet Rouvier. Des ministres radicaux et modérés  Rouvier parle de « concentration radicale ».
28 Janvier   Création du prix littéraire Fémina.
21 Mars 
Service militaire de deux ans. Une réduction de un an, la suppression de tous les cas de dispense pour ce service « obligatoire, égal et universel ».

23-26 Avril 
Création de la SFIO La Section française de l'Internationale ouvrière rassemble toutes. les tendances du. socialisme français.
1er Mai  Parution du  premier volume de
Jean-Christophe, de Romain Rolland.
6 Juin 
Démission de Delcassé. Il dirigeait les Affaires étrangères depuis juin 1898. Il part, en désaccord sur la politique à suivre à l'égard du Maroc
3 Juillet 9 Décembre  Le Parlement ratifie la loi sur la séparation de l'Église et de l'État.
13
Juillet   Loi d'assistance obligatoire aux vieillards infirmes et incurables.
24
Août  Record mondial de l'heure à vélo 41,11O kilomètres. Etabli au vélodrome de Buffalo par Lucien Petit-Breton, âgé de vingt-deux ans.
1er Septembre  Accord franco-espagnol sur le Maroc.
5
Novembre  Retour d'exil de Paul Déroulède. Le vieux tribun nationaliste est accueilli avec ferveur par ses partisans.
16 Janvier 7 Avril 1906  Conférence d'Algésiras; Treize pays y participent, dont le Maroc, principal intéressé, la France, l'Allemagne et l'Espagne. Double succès diplomatique pour la France : elle s'implante au Maroc sans pour autant compromettre ses alliances en Europe. Toutefois, l'échéance du protectorat est retardée
17 Janvier Fallières élu à la présidence de la République. Le sénateur de Lot-et -Garonne est une figure rassurante. Il est préféré à Paul Doumer.
Janvier Février  Incidents à propos des inventaires. Les fidèles se massent devant les bâtiments du culte catholique et s'opposent à l'inventaire des biens, prévu par la loi de séparation.
31 Mars  Catastrophe de Courrières. Coup de grisou dans cette mine de charbon du Pas-de-Calais. I200 mineurs sont tués. C'est le plus grand drame de la mine, en France. La direction est mise en cause par les syndicats.
6-20 Mai 
Élections législatives. En dépit des failles existantes, la solidarité des gauches joue encore. Le bloc enlève 414 sièges (dont 245 pour les radicaux) contre 175 à la droite.

13 Juillet   Loi sur le repos hebdomadaire. Il est fixé à vingt-quatre heures.
6·21
Juillet  Dreyfus réhabilité. La Cour de cassation casse le jugement de Rennes. Dreyfus est réintégré dans l'armée, Promu en grade et décoré de la Légion d'honneur
8·14
Octobre  Congrès de la CGT. A Amiens. Elle adopte une charte qui proclame l'indépendance du syndicat à l'égard des partis et l'adoption d'une ligne générale révolutionnaire et antimilitariste, prônant la grève générale.
25
Octobre  Ministère· Clemenceau, Le bouillant et très contesté leader radical succède au pâle Sarrien. Il a soixante-cinq ans. Il crée un ministère du Travail pour le socialiste dissident Viviani et confie l'instruction publique à Aristide Briand
10
Décembre  Prix Nobel de chimie à Henri Moissan. Mise sous séquestre de tous ·les biens ecclésiastiques
20 Mars 1907 
Occupation d'Oujda, Par les troupes du général Lyautey. La France renforce sa présence au Maroc
Mars-Avril-Mai 
Grèves, manifestations ouvrières. Dans un climat de violence les arrêts de travail se multiplient. Certains, comme celui des électriciens, provoquent un vif mécontentement. Les radicaux réclament la dissolution de la CGT. Clemenceau s'y oppose, mais réprime si sévèrement que les syndicats le qualifient de« dictateur », « premier flic de France »,et« empereur des mouchards ».
12 Mai 29 Juin 
Crise du Languedoc viticole. La surproduction et la mévente des vins de Languedoc s'inscrit dans le prolongement de la crise du phylloxéra. Délicats à vinifier, légers, ils résistent mal aux « vins de sucre » d'autres régions, lourdement chaptalisés. La mobilisation des viticulteurs commence à la mi-mai  elle gagne toute la population. Le 9 juin, 500 000 manifestants à Montpellier, le 12, ultimatum des vignerons au gouvernement ; démission en masse des élus locaux  le 22 juin, 400 soldats du  17e de ligne mettent crosse en l'air à Béziers. Le 23, Clemenceau reçoit à Paris Marcelin Albert, chef de la révolte du Languedoc et, perfidement, le discrédite. Le·29 juin, enfin, le Parlement vote une loi limitant la chaptalisation, cependant que 500 000 manifestants se dispersent dans le calme à Narbonne.
4 Août 
Bombardements et débarquements de troupes françaises à Casablanca.
10 Août 
Fin du raid Pékin-Paris. Organisé par le quotidien Le Matin, ce raid automobile est le plus extraordinaire du genre. Il est passé par Irkoutsk, Tomsk, Kazan et Moscou ; il a vu l'Asie comme jamais on ne la verra plus. Le vainqueur  le prince Scipion Borghèse sur l' Itala, 45 ch.
15·26
Octobre  Deux records de Farman. Il a volé, dans son aéroplane, sur la distance de 280, puis de 771 mètres.
1er
Novembre Mort d'Alfred Jarry. Son Ubu roi, suivi d'Ubu enchainé et d'Ubu cocu, le pose comme un maître du burlesque et de l'humour absurde Picasso expose Les Demoiselles d'Avignon. Ce tableau est l'annonce des temps nouveaux dans : les arts plastiques la rupture sans fard avec deux mille cinq cents ans d'esthétique européenne.