Dates de l'histoire de France de 1867 à 1945   page 13

28 Juillet 1914  Acquittement de Mme Caillaux. Reconnue coupable du meurtre de Gaston Calmette, mais « sans préméditation ni guet-apens » verdict admirable pour les uns, scandaleux pour les autres.
31 Juillet 
Ultimatum de l'Allemagne à la France et à la Russie. Un mois après l'attentat de Sarajevo, la seule issue possible à la crise européenne est désormais la guerre. Assassinat de Jean Jaurès. Il est 21 h 30, au café du Croissant, lorsque Raoul Villain, vingt-quatre ans, étudiant nationaliste, abat à bout portant le tribun socialiste. Réprobation et tristesse unanimes.
1er Août  Mobilisation générale proclamée. Les affiches étaient imprimées depuis longtemps. Il suffisait de les compléter en
y inscrivant la date fatidique.
3 Août 
L'Empire allemand déclare la guerre à la France.
4 Août 
Obsèques solennelles de Jaurès. La Chambre des députés vote à l'unanimité les pleins pouvoirs au gouvernement.
12 Août 
Déclaration de guerre de la France à l'Autriche-Hongrie.
18 Août 
4 022 000 hommes sous les drapeaux.
21 Août  
Fin de l'offensive française en Alsace. Après avoir percé jusqu'à Mulhouse, les soldats du général, Du bail se replient.
18-24 Août  Bataille des frontières. Charleroi. La Belgique envahie, l'armée allemande menace les frontières françaises. Aventurées en Belgique, les forces françaises essuient de graves revers. Le 24 août. le verrou de Charleroi saute : le général Lanrezac ordonne une retraite générale.
26 Août 
Viviani forme un gouvernement de défense  nationale. De l'extrême droite à l'extrême gauche. Millerand est à la Guerre, Sembat aux Travaux publics, et le marxiste Guesde, ministre d'Etat.
2 Septembre Départ du gouvernement pour Bordeaux. Après Charleroi. c'est la cohue, parfois la déroute. Le 30 août, des unités allemandes franchissent la Somme. Puis la menace sur Paris se précise. Le gouverneur Gallieni se déclare incapable de défendre la capitale.
2-5 Septembre Ruée allemande Le 1er septembre, les Allemands dépassent Compiègne le 2, ils laissent derrière eux Soissons et Reims. Puis, négligeant Paris, ils abordent la Marne.
6·12 Septembre  Bataille de la Marne. Le 6, Joffre ordonne à chacun de « se faire tuer sur place plutôt que de reculer » ; grâce aux troupes rassemblées par Gallieni et amenées sur le front par les taxis réquisitionnés de la capitale, il peut lancer la contre-offensive de la 6e armée de Maunoury. Le 8, les armées de French et de Franchet d'Esperey enfoncent l'ennemi sur !'Ourcq. Après un ultime effort, Moltke ordonne le repli général sur une ligne allant de Nancy à la Vesle. La France est sauvée. Provisoirement.
5 Septembre 
Mort au combat de Charles Péguy.
22 Septembre 
Mort au front d'Alain-Fournier, auteur du Grand Meaulnes.
12 Octobre 
Entrée des Allemands dans Lille.

18 Octobre 4 Novembre  Bataille de l'Yser. C'est la « course à la mer »  les Allemands veulent s'emparer des ports de la mer du Nord, où débarque l'aide britannique. Les Belges inondent la rive gauche de l'Yser, les Allemands se replient ils ont perdu environ 30 000 hommes.
20 Décembre
 
Retour du gouvernement à Paris.  Francis Carco publie
Jésus la Caille.
12 Février 20 Mars 1915 
Offensive en Champagne. Des résultats minimes, des pertes lourdes. Joffre affirme : « Je les grignote'! »
22 Mars 
Un zeppelin bombarde Paris.
20 Avril
  L'aviateur Roland Garros fait prisonnier.
22 Avril  Première utilisation des gaz. Par les Allemands, sur le front de Flandre, entre Langemarck et Ypres, contre les lignes françaises. C'est
l'ypérite ou gaz moutarde
25 Avril  
Débarquement franco-britannique dans les Dardanelles. Action combinée ambitieuse, elle vise à ouvrir les détroits aux flottes alliées.
9 Mai 18 Juin  Seconde bataille d'Artois. Entre Lens et Arras, les Français s'élancent. Succès initiaux du 33è corps de Pétain, prise de crête de Vimy mais la percée ne s'effectue pas
17 aout  Loi Dalbiez contre les embusqués
25 Septembre  Deuxième bataille de Champagne. Exécution du plan de Joffre, confié principalement à Sarrail et à Franchet d'Esperey. Elle commence brillamment, mais ne tarde pas à piétiner
1er 6 Octobre
  Débarquement franco-britannique à Salonique Alors que l'offensive sur les Dardanelles est en train d'échouer. la guerre s'étend dans les Balkans. L'effondrement de l'armée serbe conduit les Alliés à se passer de l'autorisation des Grecs pour débarquer des troupes. sur leur sol.
29-30 Octobre  Démission de Viviani, formation du cabinet Briand. Les attaques de Clemenceau ont fini par faire tomber Viviani. Briand garde Viviani à la Justice et confie la guerre à Gallieni.
25 Novembre  Ouverture de la souscription à
l'emprunt de la victoire.
Il rapporte 24 milliards de francs.
2 Décembre  Joffre nommé commandant en chef des armées françaises.
Il n'était Jusque-là que commandant des armées du Nord-est.
6-8 Décembre 
Conférence interalliée de Chantilly.
10 Décembre  Romain Rolland reçoit le prix Nobel de littérature Ce choix heurte l'opinion française. L'écrivain vient d'écrire Au-dessus de la mêlée, qui dénonce l'absurdité du conflit.