Dates de l'histoire de France de 1867 à 1945   page 5

Avril-Mai 1882  Tension franco-chinoise à propos du Tonkin. Envoyé avec un petit détachement, le capitaine de frégate Rivière pourchasse les pirates chinois sur le fleuve Rouge. Outrepassant les ordres, il s'empare de Hanoi, le 25 avril. La tension monte avec la Chine. A Pékin, le diplomate Bourée essaie d'obtenir un accommodement. Mais, au Tonkin, Rivière s'est lancé dans une conquête systématique. Le 19 mai. il est tué lors d'une sortie. Le 20 mai, à Paris, des crédits sont votés pour l'envoi d'un corps expéditionnaire.
18 Mai  Déroulède fonde la Ligue des patriotes. Celle-ci est patronnée par Victor Hugo, qui lui dédiera un long poème : Le Drapeau.
29 Juillet 
Chute du gouvernement Freycinet. C'est la situation en Egypte qui le met en minorité. L'agitation nationaliste a gagné ce pays. La France, occupée en Tunisie et en Extrême-Orient, laisse l'Angleterre seule rétablir l'ordre et instaurer une forme de protectorat, qui met fin au condominium de 1878. C'est l'ouverture d'un long contentieux colonial entre les deux puissances
7 Août  Ministère Duclerc.
Septembre 
Congrès socialiste à Saint-Etienne. Menée par Jules Guesde, la minorité collectiviste se sépare des amis du Dr Brousse, les.« possibilistes », qui croient à la possibilité d'une action socialiste avancée dans le cadre des institutions républicaines.
31 Décembre 
Mort de Gambetta Il disparaît à quarante-quatre ans. Sa mort marque la, fin de l'« âge héroïque » de la République. Création du Racing-Club de France.
29 Janvier 1883 
Ministère. Fallières.
21 Février 
Deuxième ministère Ferry.
Juillet  Ratification par la Chambre des conventions avec les compagnies de chemin de fer. L'Etat garantit un dividende minimal aux actionnaire ; en contrepartie, les compagnies achèveront le réseau et l'exploiteront.
23 Août  Protectorat sur l'Annam et début des hostilités avec la Chine.
24 Août  Mort du comte de Chambord. Expédition de Madagascar. La prise de Majunga, sur la côte occidentale de la grande île, prétend défendre les Sakalaves contre l'é
tat mérina (allié des Britanniques)
19 Janvier 1884  Création de Manon
.de Jules Massenet à I 'Opéra-comique.
21 Mars  Loi Waldeck-Rousseau reconnaissant les syndicats professionnels.
Ceux-ci n'auront pas besoin d'autorisation préalable
5 Avril  Loi municipale. L'élection des maires par le conseil municipal est étendue à toutes les communes, sauf  Paris.
27 Juillet  Loi Naquet sur le rétablissement du divorce.
14 Août  Révision constitutionnelle. Elle précise que la forme républicaine du gouvernement ne peut être soumise à révision  cette disposition fait de la propagande royaliste un acte anticonstitutionnel
Décembre  Regain des hostilités avec la Chine. Les opérations sont placées sous le commandement de l'amiral Courbet.
9 Décembre  Loi modifiant le Sénat. Le quart des sénateurs inamovibles est supprimé. A mesure que disparaissent les bénéficiaires de ce privilège, ils sont remplacés par des sénateurs élus comme les autres.
28 Mars 1885  Droits sur les blés et le bétail. Ils mettent fin
à la politique du pain- à bon marché, mais rassurent le monde agricole. Ils sont proposés par Méline, véritable porte-parole du « lobby » paysan.

30 Mars  Chute de Jules Ferry. Son ministère tombe à propos de la politique coloniale. L'évacuation de Lang-son, au Tonkin, épisode démesurément grossi et présenté comme un désastre militaire, permet à Clemenceau d'en finir avec Ferry « le Tonkinois » et de traiter les ministres d'« accusés de haute trahison ». Le gouvernement est renversé par 306 voix contre .149.
6 Avril 
Ministère Brisson.
9 Juin  Traité de T'ien-tsin.
La Chine renonce à sa suzeraineté sur l' Annam et laisse à la France les mains libres en Indochine.
4-18 Octobre  Elections législatives. On observe une progression des radicaux (110 sièges), une modeste percée des socialistes (12 sièges), une forte poussée des conservateurs de tout poil (200 sièges) et un tassement des républicains modérés ou opportunistes (260 sièges). Ce qui contraint ces derniers à s'allier aux radicaux pour gouverner.
28 Décembre Jules Grévy réélu président de la République. - Emile Zola publie Germinal. Pasteur inocule le premier vaccin contre la rage. La firme Peugeot commercialise le Vélocipède.
7 Janvier 1886  Troisième ministère Freycinet.
On y remarque surtout le général Boulanger, ministre de la Guerre. A quarante-huit ans, il passait pour être un des. rares généraux républicains de l'armée française. Il était proche des radicaux et de Clemenceau.
Janvier 
Grève des mineurs de Decazeville. Incidents violents ; l'armée doit intervenir.
22 Juin 
Loi interdisant le séjour sur le territoire national aux chefs de familles ayant régné sur la France, et à leurs héritiers directs.
14 Juillet 
Revue de Longchamp. Le général Boulanger est follement acclamé.
11-16 Octobre 
1er Congrès de la Fédération des syndicats, à Lyon.
30 Octobre 
Loi laïcisant le personnel des écoles publiques
11 Décembre  Chute du ministère Freycinet. Goblet lui succède. Boulanger reste à la Guerre. Edouard Drumont publie
La France juive. Création des bourses du travail pour le placement des ouvriers. Adoption par l'armée du fusil Lebel à répétition, en remplacement du fusil Gras.
Janvier-Mars 1887  Tension avec I' Allemagne. A propos du Reichsland d'alsace-Lorraine  Bisrnarck prend des mesures limitant le déplacement des Français
à l'intérieur du territoire.
21 Avril 
Le commissaire de police Schnaebelé est arrêté sous l'inculpation d'espionnage en Alsace
21 Avril-17 Mai  
Crise. Boulanger. demande un ultimatum à l'Allemagne. Grévy le lui refuse, Flourens, ministre des Affaires étrangères, obtient de Bismarck la libération de Schnaebelé. une majorité de députés veut se débarrasser de Boulanger. Le 17 mai, le ministère Goblet est renversé par 275 voix contre 257.