Dates de l'histoire de France de 1867 à 1945   page 8

17 Janvier 1895   Elections à la présidence de Félix Faure. Elu au second tour par 430 voix, contre 361 à Brisson. Félix Faure a reçu l'appui des élus de droite.

26 Janvier  Ministère Ribot. Le gouvernement Charles Dupuy a été renversé le 14 à l'instigation de Millerand. Ribot tente de maintenir une orientation de centre gauche avec un « cabinet d'union républicaine ».
23-28 Septembre  Congrès constitutif de la CGT à Limoges. Alors que le nombre. des syndiqués n'atteint pas 500 000 pour tout le pays et que des grèves violentes se produisent dans les mines de Carmaux, les syndicalistes majoritaires non guesdistes, c'est-à-dire repoussant le collectivisme de là Fédération des syndicats, forment la Confédération générale du travail
1er Octobre  Protectorat de la France sur Madagascar. Installée à Diégo-Suarez depuis dix ans, la France dispute l'île au Royaume-Uni. Sous l'impulsion de Gallieni, le gouvernement se décide à placer sous tutelle frariça.ise le gouvernement de la reine Ranavalona III. Une colonne armée investit Tananarive et y pénètre.
1er Novembre
  Ministère Léon Bourgeois. Le cabinet Ribot est tombé sur .la question religieuse et son refus de rouvrir le dossier de Panama. Léon Bourgeois forme un ministère homogène, avec Paul Doumer aux Finances, Emile Combes à l'instruction publique et aux Cultes. On parle d'un « gouvernement franc-maçon».
28 Décembre 
Première séance du cinématographe des frères Lumière au Grand Café, à Paris.
29 Avril 1896  Ministère Méline. Ancien ministre de Jules Ferry, champion du protectionnisme, Méline forme un gouvernement modéré homogène (Rambaud, Hanotaux, Barthou). C'est le gouvernement de la « France des campagnes », vingt six mois de ministère, une longévité remarquable pour l'époque.
30 Mai 
Discours de Saint-Mandé. Prononcé par Millerand. Il fait suite au succès des socialistes aux élections municipales. Discours modérément réformiste : Millerand propose une conquête par le suffrage universel des pouvoirs publics et exalte la « patrie française ». Intérêt et débats chez les radicaux, méfiance à droite:
10 Juillet  Loi relative à la constitution des universités.
6 Août  Madagascar colonie française. Cette annexion fait suite à une révolte des Mérinas. La reine est déposée, son gouvernement supprimé. Création de l'Union indochinoise. Une colonie (la Cochinchine) et quatre protectorats (Annam, Tonkin, Laos et Cambodge) sont placés sous l'autorité d'un gouvernement fédéral.
5-8 Octobre  Visite du tsar Nicolas II à Paris. Henri Becquerel (1852-1908) découvre la radioactivité
4 Mai 1897 Incendie du Bazar de la Charité. Fondé en 1855, il s'agissait d'une institution philanthropique fréquentée par la bonne société. 117 morts ; parmi eux, la duchesse d'Alençon.
16 Novembre Lettre de Mathieu Dreyfus dans « Le Figaro» Dans laquelle il avance que le bordereau imputé à son frère a été écrit par le commandant Esterhazy.

Novembre Demande de révision du procès de Dreyfus. André Gide publie Les Nourritures terrestres. Maurice Barrès écrit Les Déracinés.
10 Janvier 1898  Esterhazy acquitté. Mis en cause par le colonel Picquart, du 2• Bureau, il a demandé à être jugé. Le conseil de guerre l'acquitte et le colonel Picquart est disgracié.
14 Janvier  Emile Zola : « J'accuse ». Publiée dans L 'Aurore de Clemenceau, il s'agit d'une « lettre au président de la République ». Violent réquisitoire contre la hiérarchie militaire, accusée d'avoir laissé condamner un innocent pour mieux étouffer le scandale.
31 Août  Henry, auteur d'un faux qui accablait Dreyfus, se suicide. Profond malaise dans l'armée : le chef d'Etat-major, le général de Boisdeffre, démissionne.
4 Novembre  
Marchand évacue Fachoda. La tension très vive avec Londres a obligé le ministère à reculer, au Soudan. Marchand doit se retirer, et cette immense contrée passe sous influence britannique. La fraction nationaliste de l'opinion est ulcérée. Pierre et Marie Curie découvrent le radium et le polonium. Rodin sculpte son Balzac.
16 Février 1899  Mort de Félix Faure. Le président meurt subitement au palais de l'Elysée, en présence de sa maîtresse
18 Février  Election d'Emile Loubet.
Président du Sénat et président du Conseil à l'époque du scandale de Panama. On lui reprochait d'avoir contribué à étouffer celui-ci.
23 Février  Tentative de coup d'Etat de Déroulède. Piteuse aventure pour le chef de la droite ultranationaliste : lors des obsèques de Félix Faure, il a voulu entraîner le général Roget à marcher sur l'Elysée. Les militaires n'ont pas bougé, Déroulède est arrêté.
21 Mars 
Accord franco-anglais pour l'Afrique. Les deux puissances délimitent leurs sphères d'influence. Fachoda est oublié.
4 Juin
Manifestation d' Auteuil. Le président Loubet est pris à partie aux courses par des manifestants antidreyfusards, qui n'acceptent pas la cassation du jugement prononcé contre Dreyfus en 1894.
22 Juin  Ministère de « défense républicaine » de Waldeck-Rousseau
Juillet  Fondation de l'Action française.
9 Août  Convention diplomatique avec la Russie. Secrète. Elle renforce les liens avec ce pays.
Août-Septembre  Second procès de Dreyfus. Condamné à dix ans de détention, reconnu coupable, mais avec les circonstances atténuantes, il sera gracié par Loubet le 19 septembre.