La Gaule

Page 2


Parallèlement à ces découvertes on a découvert à Paris des trésors, boulevard Saint-michel, place Edmond Rostand, jardin du Luxembourg, et dans la cour du lycée Henry IV. 780 pièces d'or de très grande valeur, on été découvertes  rue Saint-jacques, rue de l'arbalète, rue Monsieur le Prince, rue d'Ulm, place du Panthéon, rue Hautefeuille et boulevard Saint-Germain. Ces trésors sont datés  de Septime Sévère. mais la preuve que Paris a subit de violentes invasions, vint de la découverte à Thiais d'une jarre contenant plus de 3000 pièces datant pour les plus récentes de Tetricus, c'est à dire vers 270 après JC. C'est dans les cimetières de Port Royal et de Saint-Marcel, que l'on a découvert le plus de preuves archéologiques.   

La naissance de Marseille(Massalia), est  un conte de fée. En 600 avant JC, alors que Ninive est aux mains des Assyriens, que Nabuchodonosor roi de Babylone est maître de Jérusalem, que Cyrus vient de fonder l'empire perse, que Tarquin dirige Rome et Solon Athènes, en France sur la côte  Méditerranéenne, vivait les Ségobriges gouvernés par le roi Nannus. Un petit groupe de Grecs débarqua un jour sur la côte. A vrai dire, on verra plus tard dans cet exposé que le commerce existait déjà depuis plus de cent ans. Le chef de ce groupe, Protis, se rendit auprès du roi Nannus pour lui demander son amitié. Ce jour là le roi mariait sa fille, Gyptis et il invita les grecs à la noce. Tous les prétendants étant réunis, on fit entrer la promise. La coutume voulait que le mari soit celui à qui la jeune fille offrait une coupe de vin. dédaignant tous les prétendants, Gyptis offrit la coupe à Protis. Devenu le gendre de Nannus, Protis reçut  un emplacement sur lequel il fonda une ville, ainsi naquit Marseille. C'est, du moins, ce qui est rapporté par l'historien latin Justin au 2è siècle. Massalia serait donc la plus ancienne cité de la Gaule. Parallèlement à ce beau conte de fée, on découvrit suite aux bombardements allemands lors de la dernière guerre, des tessons et des céramiques, que l'on a pu dater du septième siècle avant JC. Cent ans avant la fondation de Marseille existait déjà des commerçants. Il faut savoir qu'à cette époque la Grèce n'était pas unifiée, et que les bateaux qui accostaient sur la côte méditerranéenne étaient sûrement des bateaux venus de l'île de Rhodes. Ainsi lorsque les Phocéens fondèrent Massalia, le terrain avait été préparé par les habitants de l'île de Rhodes. 


Dernière Modification   05/05/18

© Histoire de France 1996