La Gaule

Page 5

Que conte César dans son oeuvre "la guerre des Gaules". Il avait, en cinq ans, conquit la Gaule et pensait que le pays entier se soumettrait. C'était sans compter sur la ténacité des Gaulois, qui à Orléans massacrèrent une légion romaine déclenchant du même coup la révolte. Cette fois César avait devant lui un vrai chef en la personne de Vercingétorix. Pour César le but était simple, il fallait anéantir le peuple des Bituriges, maître de la région de la Loire. Mais Vercingétorix applique le principe de la terre brûlée, et ne laisse rien aux Romains, vingt ville sont incendiées, sauf Avaricum, qui sur la demande de ses habitants sera épargnée par Vercingétorix. Mais César s'en empare et la détruit entièrement, il poursuit son avance en Auvergne où il subit un cuisant échec à Gergovie. Bientôt il aura sa revanche à Alésia. Pour les Gaulois, cette défaite marque la fin de leur indépendance. César fut impressionné par l'ingéniosité des Bituriges à protéger leurs villes. Avaricum (Bourges) était située sur une colline à 25m de hauteur, ceinturée d'eau et d'à-pics et protégée par des remparts. Sous l'occupation romaine, Avaricum reprit vie sans jouer un grand rôle dans la vie des Gaulois.
Près d'Aix-en-Provence, existe un site dénommé Entremont par les gens du Moyen age. Ce site était la capitale des Salyens. Ceux-ci occupaient bien avant l'arrivée des Romains, un vaste territoire qui s'étendait en basse Provence, dans le Rhône et dans la Durance. Comme la plupart des Gaulois, les Salyens vivaient de culture, d'élevage et de chasse. Les différents peuples étaient constitués en oppida. Celui d'Entremont devait être la capitale de ces peuples.
Ensérune, dans l'Hérault est l'une de ces cités mortes sans laisser de nom. Depuis plus de cinquante ans on ressuscite cette cité. Ensérune est construite sur un plateau de 700m sur 100m, et situé à 120m de hauteur, des étangs couvraient ses abords. Les habitants de cet endroit étaient sans aucun doute les maîtres des lieux. La position de cet oppidum en faisait un lieu sûr pour les passagers qui commerçaient sur la Méditerranée. Il fut occupé pendant cent ans de -550 av JC jusqu'au début de notre ère, et détruit par Hannibal vers -300 av JC. C'est ce que l'archéologie permet de dire, car vers la fin sur troisième siècle une reconstruction générale eut lieu dans l'oppidum d'Ensérune. Des graffiti fait avec l'alphabet ibérique, ont été identifiés par des spécialistes espagnols, ce qui permit d'affirmer que les habitants d'Ensérune étaient des Ibères d'Espagne. D'autres cités gauloises ont été découvertes : Glanum à Saint-Rémy de Provence, d'abord gauloise puis grecque et enfin romaine. L'oppidum de Saint-Blaise, forteresse grecque située en Provence. Arles, cité administrative romaine. 


Dernière Modification   05/05/18

© Histoire de France 1996