La civilisation Grecque

Page 2

Aristagoras ressemble à son frère Histiée, il est perfide, aventurier et calculateur. Il explique donc son plan devant l'assemblée réunie. Les hommes politiques de Naxos ont été bannis et de ce fait sont venus demander l'aide d'Aristagoras. Celui ci en profite pour accroître son prestige, aussi se rend t-il à Sardes pour rencontrer Atapharnês frère du roi Satrape de Lydie pour lui demander des hommes et des navires, contre de l'argent et la promesse de prendre Naxos , la plus grande île des Cyclades. Le marché fut conclu, et l'affaire dirigée par les exilés Naxiens sous les ordres de Mégabatès cousin de Darius. Mégabatès ayant prévenu les Naxiens, l'affaire échoua. Aristagoras déconsidéré auprès des Perses, se retrouve seul. Il réunit tous les notables de Milet pour leur demander un avis. Ils sont tous prêts à combattre les Perses, sauf Hécatée qui a appris lors de ses voyages, à connaître le géant perse. Nous sommes en 499 avant JC et tout va aller très vite. Aristagoras s'empare des chefs perses qui se rendent à Naxos, puis chasse d'Ionie ceux qui sont à la solde des Perses. La suite est inévitable, Darius intervient en Ionie. Il va falloir pour Aristagoras et les Ioniens, éteindre le feu qu'ils ont allumé. Aristagoras se rend à Athènes et à Sparte pour mander de l'aide. Athènes ( cliquez pour situer) lui donne 10 trières auxquelles viennent s'ajouter les cinq de l'Érétrie. A Sparte il ne reçoit pas l'aide qu'il escomptait. Manifestement Athènes et Sparte ne se rendent pas bien compte de la menace que représente la Perse pour l'Europe. En 498 avant JC, deux mille Athéniens rejoignent l'Ionie, Aristagoras attaque Sardes capitale de la Satrapie perse de Lydie. Les Grecs font fuir les habitants de la ville qui est incendiée. Le fourbe Histiée est découvert et s'enfuie. Aristagoras s'enfuie en Thrace où il mourra lors d'un combat. Darius n'oublie pas l'affront subi et lève des troupes contre Milet.


Dernière Modification   05/05/18

© Histoire de France 1996