Les Incas

Page 3

La tradition rapporte que cette caste qui forma l'empire Chimu est issue d'hommes venus de la baie de Guayaquil, et commandés par un chef blanc et barbu. Il fallait prouver la véracité de ces dires, car on pouvait les mettre au même rang que le mythe ou la légende. A force de recherches on découvrit que les Vikings avaient découvert l'Amérique bien avant Christophe Colomb. Les contes mythiques de l'Amérique Centrale et l'Amérique précolombienne, présentaient des faits troublants, mêlés de coïncidences, car tous ces peuples différents contaient les mêmes récits sans avoir eu aucun rapport  entre eux ou très peu. C'est ce qui a permis à Jacques le Mahieu de reconstituer le "Voyage du dieu soleil".

Depuis des millénaires, sur le plateau de l'Anuhac, situé près de Mexico, vivaient dans une totale anarchie, des tribus très anciennes. Soudainement vers le Xè siècle de notre ère, l'une d'entre elles venue du nord cent ans plus tôt, prit l'ascendant sur les autres. Elle possédait une monarchie, des lois, elle connaissait l'écriture, travaillait la terre, savait fondre, ciseler et forger les métaux. Certes les Toltèques étaient sans doute plus attentifs que les autres tribus du Mexique, mais certainement pas assez inventifs pour créer en aussi peu de temps une civilisation aussi raffinée. Que s'est-il donc passé ? Toujours par la tradition on apprend que le cinquième roi Toltèque était étranger, blanc, blond et barbu. Il est arrivé de l'est par la mer, à la tête de plusieurs navires, et débarqua à Panuco. Son nom était Quetzalcoalt, le serpent à plumes. Il restera vingt ans en cet endroit. Un jour une tribu maya du Yucatan: les Itzas, lui demandèrent son aide afin de mettre en place un régime semblable à celui des Hauts Plateaux. En très peu de temps il construisit la ville de Chichen Itza. Après avoir instauré le nouvel ordre et transmis ses connaissances, il fut chassé par ceux qu'il avait aidés. Les restes de Chichen Itza attestent qu'elle fut construite en 987 de notre ère, donc à 967 l'arrivée de Quetzacoalt à Panuco. Un prince aztèque, Ixtilxochilt, conte que les Toltèques étaient issus d'un pays situé au nord, leur capitale était Tula. d'après les Mayas cette terre était le "pays d'Olman" ou Ullman nom propre scandinave encore usité de nos jours. On peut donc admettre que les hommes de l'Amérique précolombienne étaient des Vikings danois. Nous n'avons que des données fragmentées sur la colonisation du nouveau monde par les Vikings, mais il faut admettre qu'ils étaient de prodigieux navigateurs. Bien avant Christophe Colomb, ils avaient colonisé l'Atlantique nord. Enfin, on ne voit pas très bien ce qui aurait pu empêcher ces marins audacieux, ayant déjà colonisé l'Islande, le Groenland, la Normandie et la Sicile, navigué le long des côtes de l'Amérique du nord, pour enfin s'installer en Nouvelle Angleterre de parvenir par la mer ou par terre en Amérique centrale puis en Amérique du sud. Ce voyage d'un homme blanc, blond et barbu venu de l'est par la mer, fut précédé par l'arrivée de prêtres vêtus de robes blanches et qui prêchaient la religion. C'est ce qu'ont gardé en mémoire, les indigènes mexicains. Dans ce cas, pourquoi Quetzacoalt n'aurait-il pas eu deux visages ?  celui d'un guerrier viking et celui d'un moine chrétien. On pourrait même penser que ces deux personnes se seraient superposées pour ne plus en faire qu'une. Malheureusement pour le peuple maya, elles étaient séparées. Pour preuve, un dessin datant bien avant l'arrivée des conquistadores, montre Izamna, dieu blanc porteur d'un calice et de l'hostie. Qui étaient donc ces prêtres ? les Aztèques leur donnaient le nom de papa ou papar des Scandinaves qui étaient des moines irlandais ayant formé le clergé en Amérique du nord


Dernière Modification   05/05/18

© Histoire de France 1996