LA PREHISTOIRE
 Page 4

L'homme a inventé l'aiguille et l'épingle, il va mettre en pratique son invention en tissant ses vêtements avec la laine de ses moutons. Il va remplacer les peaux de bêtes et fourrures. Puis vint les coloris en mélangeant les sucs des plantes et certaines terres qui produisirent des couleurs vives qui enrichirent les tissus destinés aux grands. On a pas trouvé de trace de poterie au paléolithique. Les premiers fragments de poterie ont été découverts dans les gisements magdaléniens de Belgique, mais ce n'est qu'au néolithique que les vases d'argile se répandent. On a aucune idée de la manière comment cet art a pris naissance. C'est encore au néolithique que nous trouvons l'art de bâtir. Du paléolithique il ne reste aucun vestige de construction, nous pouvons en déduire que les hommes habitaient dans des grottes.  A part les poteries l'homme du néolithique n'a rien laissé au point de vue artistique, rien de semblable aux peintures et sculptures du paléolithique.

Passage de la préhistoire à l'histoire Apparition des métaux

Comment et quand  l'homme a t-il commencé à utiliser les métaux. Nous ne pouvons que supposer faute de trace.  Nous pouvons penser que l'utilisation des métaux est apparue à la fin du néolithique c'est à dire 4000 ans avant Jésus Christ. Le plus ancien métal que l'homme ait utilisé est le cuivre. Découvert en Suisse 6000 ans avant Jésus Christ, en Mésopotamie 4500 ans avant Jésus Christ, en Egypte 4000 ans avant Jésus Christ, et à Ur 3000 ans avant Jésus Christ. L'âge des métaux ne débute qu'au moment où l'homme a appris à les transformer à l'aide du feu et de la forge. A en juger par la découverte des les bas reliefs qui ornent le tombeau de Rekh-Mara en Egypte, c'est vers 2000 ans avant Jésus Christ que l'homme a appris à couler le métal c'est à dire à verser le cuivre en fusion dans un moule de sable ou d'argile. Le bronze est un métal résistant, le problème est que le cuivre et l'étain qui servent à sa fabrication, ne sont pas abondants. Les gisements se trouvent dans des endroits très éloignés.  Il fallait immanquablement que le fer fasse son apparition, mais contre toute attente le sort à joué des tours aux hommes du temps, malgré son abondance le fer n'a été utilisé que bien longtemps après le cuivre et le bronze. Les premiers objets en fer forgé sont des couteaux découverts en Palestine en 1350 avant Jésus Christ. En Europe on le trouve en Autriche 900 ans avant Jésus Christ. Grâce à Alexandre le Grand on le trouve en Inde, en Amérique grâce ) Christophe Colomb et en Océanie grâce à Cook. Le plus grand pas de la civilisation fut l'écriture. Les premiers éléments découverts furent des signes trouvés sur des poteries qui remontent à l'âge du néolithique. L'écriture a certainement débutée par des symboles graphiques. dans les hiéroglyphes sumériens, le pictogramme représentant un oiseau ressemble aux oiseaux qui ornent les poteries de Suse, dans l'Elam.

L'anéantissement des civilisations
La Polynésie et l'Atlantide
 

On peut citer la Crète, Sumer, le Yucatan, les colossales statues de l'île de Pâques. Puis il y a le mystère de l'Atlantide largement évoquée par Platon. sa position est largement discutée. La plus plausible serait que l'Atlantide se serait située au milieu de l'océan Atlantique. Là où se trouve la faille de San Andréa qui serpente de l'Islande jusqu'au pôle sud au fond de l'océan. Certains affirment même que l'Egypte aurait copié sa civilisation suer le pays des Atlantes.

Les berceaux de la civilisation
L'Asie Centrale
 

Il faut maintenant essayer de deviner où la civilisation a pris naissance. Si nous en croyons les géologues, les régions arides de l'Asie centrale étaient jadis humides et tempérées. Puis le recul progressif des glaciers amena une désertification de la région, suite aux chutes des pluies qui se firent de plus en plus rares. Les hommes partirent vers l'ouest, le nord, l'est et le sud pour chercher de l'eau. Il n'y a pas bien longtemps, les habitants du Turkestan durent quitter le pays envahi par les sables mouvants. En 1907 on exhumait à Anau dans le Turkestan des poteries et autres restes d'une civilisation qui remonterait à 9000 ans avant Jésus Christ. Elle connaissait la culture du blé de l'orge et du millet, l'usage du cuivre et la domestication des animaux. De ce qui précède, même si nous ne sommes pas en mesure de cerner exactement le problème cette population chassée par un climat défavorable s'est installée à l'est en Chine en Mandchourie et en Amérique du nord; au sud, en Inde; à l'ouest, dans l'Elam, à Sumer, en Egypte et même en Italie et en Espagne. Aucune importance de savoir laquelle est apparue en premier puisqu'elles étaient de même famille

 


Dernière Modification   25/04/19

© Histoire de France 1996