Jean-Baptiste Colbert






Jean-Baptiste Colbert est né le 29-8-1619 à Reims. Il est issu d'une famille de drapier. Son père Nicolas Colbert de Vandières était un petit bourgeois. Colbert va d'abord exercer dans les bureaux de la guerre, avant d'être nommé en 1649, conseiller d'état. Employé à la maison de Mazarin, ce dernier le remarque, et juste avant sa mort, le présente au Louis XIV. Son acharnement au travail, ses compétences, amèneront Louis XIV à le nommer à la place de Fouquet. En 1665, le roi le nomme Contrôleur général des finances, en 1668, il est nommé secrétaire à la maison du roi, puis ministre de la marine en 1669. Aux finances, il va devoir faire face aux dépenses extravagantes pour la construction du château de Versailles. Pour y parvenir, il va réorganiser le système de la fiscalité en s'attaquant aux privilèges, et en créant la ferme générale en 1680. Il essaye d'inverser la balance des échanges en exportant plus et en important moins, d'où la hausse des taxes de douane contre la concurrence étrangère. Après la réforme du commerce il va se pencher sur l'industrie en créant des manufactures comme celle des Gobelins. Nommé surintendant des bâtiments, il suit les travaux de Versailles, fonde l'académie des sciences, l'observatoire, crée une flotte de guerre de 280 navires, agrandit les ports de Brest, Cherbourg, Rochefort et achète Dunkerque aux Anglais. Il sera élu à l'académie française. Il meurt le 6 septembre 1683, quelques jours avant de tomber en disgrâce à cause de Louvois.


Dernière Modification   26/12/16


© Histoire de France 1996