François Michel le Tellier
marquis de Louvois







Louvois, fils du chancelier Michel de Tellier, connaît une carrière fulgurante. En 1661 il est associé à son père au conseil des dépêches. L'année suivante il reçoit la charge de secrétaire d'état à la guerre. En 1668 il est nommé surintendant des postes. C'est en 1672 que Louis XIV l'appelle à son conseil et le nomme ministre d'état. Homme rigide, exigeant, d'un abord froid, il est ordonné, méthodique et courageux. Avant de succéder à Colbert, il dirige les travaux de Versailles et des Gobelins. Il a une très grande influence sur Louis XIV dont il sert avec ferveur la politique. Il met en place une armée aux ordres du roi, et aux effectifs impressionnants. C'est lui qui participe à la fondation des invalides en 1674. Il succède à Colbert en 1683 à la place de surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures. Son nom est entaché par deux mesures qu'il a prises: la dévastation du Palatinat et les dragonnades contre les protestants. A sa mort en 1691 Louvois laisse une armée puissante de 450000 hommes 



Dernière Modification   26/12/16

© Histoire de France 1996