Sébastien le Prestre de Vauban





Sébastien Le Prestre de Vauban est né en mai 1633, dans le Nivernais, à Saint Léger de Foucheret. Sa longue carrière commence avec son engagement en 1653 dans les armées du prince de Condé en rébellion avec le roi Louis XIV. Deux ans plus tard, il est fait prisonnier par les troupes royales. Mazarin l'ayant remarqué, il le persuade de se mettre au service du roi. C'est à l'age de vingt deux ans, en 1655 que le roi lui remet son brevet d'ingénieur. Sa réputation va s'affirmer lors du siège des villes de Tournai, Douai et Lille en 1667, celles ci seront prises en neuf jours. Le roi lui confie alors la construction de la citadelle de Lille. C'est en 1668 qu'il exerce les fonctions de commissaire des fortifications. Avec la guerre de Hollande en 1673, Vauban va expliquer au roi et à Louvois, qu'il est temps de réduire le nombre de places fortes pour ne garder que les plus importantes. Il recommande de construire une double ligne de défense barrant la plaine flamande et protégeant ainsi le royaume. La première part de Dunkerque, puis Bergues, Furnes, le fort de Knokke, Ypres, Menin, Lille, Tournai, fort de la montagne, Condé, Valenciennes, Le Quesnoy, Maubeuge, Philippeville, Dinan. La seconde part de Gravelines, puis St Omer, Aire sur la Lys, Béthune, Arras, Douai, Bouchain, Cambrai, Landrecies, Avesnes, Marienbourg, Rocroi, Charleville. Grâce à ses nouvelles méthodes de défense, le siège de Maastricht ne durera que treize jours. En 1678 Louis XIV conquiert la Franche-Comté qui devient Française au traité de Nimègue. Pendant neuf ans de 1679 à 1688 Vauban se consacre aux fortifications côtières de la France. En 1688 il est nommé lieutenant général. Avec dix fois moins de soldats, il prend les villes de Mons et Namur en 1691 et 1692. En 1694, le roi le fait venir pour organiser la défense des côtes bretonnes contre le débarquement Anglais. Il fortifie l'Alsace après le traité de Ryswick. Le 14 janvier 1703 il est nommé maréchal de France. Il s'éteint le 30 mars 1707 dans sa maison de paris, située près du jardin des Tuileries.




Dernière Modification   26/12/16

© Histoire de France 1996