La prophétie de Saint Malachie
Ses 111 sentences

Saint Malachie, (O'Morgair), Irlandais, évêque de Down, moine de Bevehor et archevêque d'Armagh, abdique en 1137 et se retire à Down. Il meurt le 2 novembre 1148 à l'abbaye de Clairvaux dans les bras de Saint Bernard, son biographe. Il fut canonisé en 1190 par le pape Clément III. Il aurait écrit ses cent onze devises en 1139, la première sur Célestin II (1143-1144) premier pontife du vivant de Malachie et la dernière sur Pierre le Romain ou Pierre II. Heureusement pour les chrétiens ces sentences ne remettent pas en cause la foi en Dieu. Nous sommes depuis peu, entré dans le troisième millénaire, avec deux mille ans de christianisme traversé par des schismes, hérésies, guerres de religion etc. Depuis que Jésus a dit à Simon Pierre :"je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon église, et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux. Et ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux", 265 papes ont avec plus ou moins de bonheur affirmé le dogme de l'église. L'église a mis la croix du Christ au service du monde, l'église est devenue universelle. L'hypocrisie, les faux fuyants et les compromis sont révolus. Un milliard de chrétiens interrogent avec angoisse les signes du ciel, et ont le vague à l'âme en pensant au message évangélique. Le concile Vatican II sous Jean XXIII clôturé par Paul VI a provoqué un bouleversement de l'église. Jean Paul II a continué dans la même ligne de conduite  On se souviendra de l'excommunication par le pape Jean Paul II, de Mrg Lefebvre qui refusait les modifications du dernier concile. Jean Paul II n'est plus et la crise est loin d'être résolue. Sans tomber dans un réformisme à tous crins, il faudra au successeur de Jean Paul II mêler harmonieusement hardiesse et prudence. La position adoptée par le Vatican sur l'avortement, le préservatif et le célibat des prêtres, n'a cessé de provoquer des polémiques et de violents commentaires. Le véritable chrétien se comporte selon les règles du Christ, auraient-elles changées ? Je m'interroge depuis que j'ai entendu un prêtre dire à un paroissien "Vous, vous êtes de l'ancienne foi" il est vrai que l'on peut croire en beaucoup de choses, aux honneurs, à l'argent, à la drogue, mais je pense que la foi en Dieu doit être indéfectible. De Saint Pierre à Jean Paul II, le coq n'a pas fini de chanter trois fois, l'homme marqué du péché originel , qu'il soit roi, président ou pape, reste un être déchu qui jamais de son vivant ne comblera le vide qui le sépare de Dieu, quelles que soient ses vertus théologales. Maintenant on peut s'interroger sur l'avenir de l'église catholique et plus particulièrement sur celui de la papauté. Si son avenir appartient à Dieu, l'homme a le devoir de le forger selon son amour. André Malraux a dit ceci "Le vingt-et-unième siècle sera croyant ou ne sera pas". Peut-être que ce siècle annonce la fin d'un cycle  ? qu'est-ce donc ? Selon une vieille idée qui perdure il existerait un déroulement cyclique de l'histoire, l'inverse du hasard. L'aventure de la terre et celle de l'humanité seraient préprogrammées par une pendule cosmique, les hommes y jouant un rôle prévu dans un plan divin. Les textes sacrés de l'apocalypse ne contredisent nullement cette option. Mais tout ceci heurte les défenseurs d'un progrès infini. D'après Saint Malachie le dernier pape se nommera "Pierre le Romain" attendons de voir si ses prophéties sont des affabulations ou des oracles. Pourquoi à la bibliothèque du Vatican y a t-il une pièce renfermant certains livres inaccessibles au commun des mortels ? y trouverait-on la clé à tous ces mystères ? Je pense que le monde à venir sera ce que nous en ferons, mais n'est-il pas déjà trop tard ? Déjà après l'élection du nouveau pape il y a des craintes on le dit conservateur, et pape de transition etc....

L'histoire des prophéties de Saint Malachie est énigmatique, car c'est Arnold de Wyon, bénédictin, qui en 1595 fit paraître un livre sous le titre de "Lignum vitae" (L'arbre de vie). Dans cet ouvrage il contait la vie des personnages célèbres de l'ordre de Saint Benoît. Dans la dernière partie de son livre, il parle de Saint Malachie en ses termes "il reste, trois lettres qui lui sont adressées par Saint Bernard. D'après ces lettres il aurait écrit quelques recueils dont je n'ai rien vu, excepté certaine prophétie des souverains pontifes. Suite à quoi Arnold de Wyon recopia les cent onze sentences. Selon les dires de notre bénédictin, il ne fait donc aucun doute que les cent onze sentences ont été rédigées par Saint Malachie. Chacune des sentence a pour but de deviner les caractéristiques essentielles  d'un pape ou d'un antipape. Sur les 74 premiers papes on peut douter, mais sur les autres aucun doute n'est possible car ces sentences sont postérieures à 1595. On peut aussi dire que pour les 74 premiers on constate que l'on fait appel pour le plus grand nombre aux armoiries papales, ce qui n'est plus le cas pour les suivants.

Célestin II 1143-1144 (Ex Castro Tiberis) d'un château du Tibre. Il est originaire de Citta di Castello (la cité du château , village baigné par le Tibre.
Lucius II 1144-1145 (Inimicus expulsus) l'ennemi expulsé. Il trouve la mort dans l'assaut du Capitole contre des révolutionnaires. Son nom de famille Caccianemici vient de cacciare (chasser) et de nemici (les ennemis).
Eugène III   1145-1153 (Ex magnitudine montis) de la grandeur de la montagne. Il est né dans la ville Étrusque de Montemagno (en Français Grandmont)
Anastase IV   1153-1154 (Abbas Suburranus) l'abbé de Suburre. De la famille des Suburra. D'après certains, aurait été abbé de Savorne.
Adrien IV   1154-1159 (De rure albo) de la campagne blanche, ou d'un champ blanc ou du champ d'Albe). Il est né à Saint Alban (alba : blanc). A été évêque d'Albe
Victor IV   1159-1164 (Ex tetro carcere) D'une noire prison. A été cardinal de Saint-Nicolas in carcere Tulliano
Calixte III   1168-1179 (Via Transtiberina) La voie transtibérine. A été cardinal de Sainte-marie au delà du Tibre. (Transtévère, trans Tiberim)
Pascal III   1164-1168 (De Pannonia Tusciae) De la Pannonie de Tuscie. D'origine Hongroise (pannon : Hongrois en Latin). cardinal-évêque de Tusculum
Alexandre III   1159-1181
(Ex ansere custode). De l'oie gardienne ou qui est en garde. Son nom de famille : Paporona, qui signifie oie. Dans ses armes, une tour ou garde
Lucius III   1181-1185
(Lux in Ostio) La lumière dans la porte. Est né à Lucques, qui signifie lumière. Cardinal-évêque d'Ostie (Ostia signifie porte)
Urbain III   1185-1187 
(Sus in Cribo) Le pourceau dans le crible. Son nom de famille est Crivelli, qui signifie crible. Porte un porc dans ses armoiries.                                          
Grégoire VIII   1187
(Ensis Laurentii) L'épée de Laurent ou de Saint-Laurent. Cardinal du titre de Saint-Laurent-en-Lucina. Dans ses armoiries on trouve des épées croisées.
Clément III   1187-1191
(De Schola exiet) Il sortira de l'école. De la famille romaine Scolari, qui signifie école.
Célestin III   1191-1198
(De rure bovensi) De la campagne des Bovis. famille des Bovone, originaire de la campagne romaine.
Innocent III   1198-1216
(Comes signatus) Le comte signé. Vient de la famille Conti dei Segni
Honorius III   1217-1227 
(canonicus ex latere) Le chanoine de Latran. De la famille Sabelli. A été chanoine de Saint Jean de Latran
Grégoire IX   1227-1241
.(Avis Ostiensis) l'oiseau d'Ostie. De la famille des Segui, qui avait un aigle sur ses armoiries. Il fut cardinal-évêque d'Ostie
Célestin IV   1241
(Leo Sabinus) Le lion de la Sabine. Il est né à Milan. Fut cardinal-évêque de Sainte-sabine. Ses armes représentent un lion
Innocent IV   1243-1254
 (Comes Laurentius) Le comte Laurent. Il est issu de la famille des comtes de Lavagne. Fut cardinal de Saint-Laurent-en-Lucina.
Alexandre IV   1254-1261
(Signum Ostiense) Le signe d'Ostie. De la famille des Segni, en Français, des signes. Fut cardinal-évêque d'Ostie.
Urbain IV   1261-1264
(Jérusalem campaniae). Jérusalem de la campagne. Origine de Troyes en Champagne, fut patriarche de Jérusalem
Clément IV   1265-1268
(Draco depressus).Le dragon vaincu, foulé ou écrasé. Il y avait dans ses armes un aigle qui tenait un dragon dans ses serres.
Grégoire X   1271-1276
(Angiunus vir)  L'homme serpent ou l'homme de serpent. Il est issu de la famille des Visconti. Dans leurs armes il y avait un serpent tenant un homme dans sa gueule.
Innocent V   1276 (Concionator Gallus) Le prêcheur français. Français de l'ordre des frères prêcheurs
Adrien V   1276
Bonus Comes) Le bon comte. Il s'appelait Ottobon Fiesca comte de Lavagne
Jean XXI   1276-1277
(Piscator Thuscus) Le pêcheur de Tuscie. S'appelait ¨Pierre (nom de l'apôtre pêcheur). Fut cardinal-évêque de Tusculum
Nicolas III   1277-1280
(Rosa composita). La rose composée. Il est issu de la famille Orsini dans leurs armes on trouvait une rose. Fut surnommé le composé.
Martin IV   1281-1285
(Ex telonio Liliacaei Martini) Du trésor de Martin des lis ou de la banque) Fut trésorier de Saint-Martin de Tours. Ses armes représentaient des lis
Honorius IV   1285-1287
(Ex rosaleonina). De la rose au lion. Issu de la famille Savelli. leurs armes représentaient une rose portée par un lion
Nicolas IV   1288-1292
(Picus inter escas) Le pic entre les aliments. Il est né à Ascoli. Il fut évêque de Palestina, Picenus Patria Esculanus
Célestin V   1294
(Ex eremo celsus) De l'ermitage élevé aux grandeurs ou élevé de l'ermitage. De son nom Pierre Mouron, ermite. Fut canonisé
Boniface VIII   1294-1303
(Ex undarum benedictione) De la bénédiction des ondes. Son nom Benoît de Gaète (Benedictus signifie béni). Ses armes représentaient des ondes.
Benoît XI   1303-1304
(Concionator pataraeus) Le pêcheur de Patare. Fut appelé F.Nicolas (saint né à Patare) de l'ordre des frères prêcheurs.
Clément V   1305-1314 (
De Fessis Aquitanicis) Des fasces aquitaines De nationalité aquitaine. Ses armes représentaient des fasces.
Jean XXII   1316-1334
 (De sutore osseo) Du cordonnier d'Ossa. Issu de la famille Ossa . Fils d'un cordonnier français                                        
Nicolas V   1328-1330
(Corvus schismaticus) Le corbeau schismatique. Antipape, donc schismatique. Fut appelé F.Pierre Rainalduci de Corbière.
Benoît XII   1334-1342
(Frigidus Abbas) L'abbé frigide ou froid. Fut abbé du monastère de Montfroid (diocèse de Beauvais)
Clément VI   1342-1352
(De rosa Athrebatensi) De la rose d'Arras Fut évêque d'Arras. Ses armes représentaient des roses.
Innocent VI   1352-1362
(De Montibus Pammachii) Des monts de Pammaque Cardinal du titre de Saint-Pammaque. Ses armes représentaient six montagnes.
Urbain V   1362-1370
(Gallus Vicecomes) Le Français vice-comte. Fut nonce apostolique auprès de Visconti (d'origine française)
Grégoire XI   1370-1378
(Novus de Virgine forti) Nouveau d'une vierge forte ou fort d'une vierge neuve. Fut appelé Pierre-Roger de Beaufort. Cardinal de Sainte-Marie-la-Neuve
Clément VII   1378-1394
(De cruce apostolica) De la croix apostolique. Cardinal-prêtre du titre des douze apôtres. Ses armes représentaient une croix.
Benoît XIII   1394-1417
(Luna Cosmedina) La lune de Cosmédin. A l'origine Pierre de Luna. Fut cardinal-diacre de Sainte-Marie en Cosmédin.
Clément VIII   1424-1429
(Schisma Barchinonium) Le schisme des Barcelonais. Antipape, donc schismatique. D'origine espagnole, il fut chanoine de Barcelone.
Urbain VI   1378-1389
(De inferno praegnanti) De l'enfer en travail ou de l'enfer de Pregnani. Il est né dans un village près de Naples, dit l'enfer (inferno). S'appelait Barthelemi Pregnani.
Boniface IX   1389-1404
(Cubus de mixtione) De la famille Tomacelli dont les armes représentaient des cubes mélangés.
Innocent VII   1404-1406
(De meliore sydere) D'un astre meilleur. Nommé Côme de Meliorato (cela signifie amélioré). ses armes portaient une étoile
Grégoire XII   1406-1415
(Nauta de Ponte nigro) Le nautonier de la mer Noire ou le marinier de Négrepont. Vénitien d'origine. Il fut commendataire de l'église de Négrepont (qui signifie mer Noire)
Alexandre V   1409-1410
(Flagellum solis) Le fléau du soleil. Antipape, donc fléau. Ses armes représentaient un soleil.
Jean XXIII   1410-1415
(Cervus sirenae) Le cerf de la sirène. Antipape. Cardinal-diacre de Saint-Eustache (représenté avec un cerf). Originaire de Naples (ville appelée jadis, Parthénope, du nom d'une sirène)
Martin V   1415-1431
(Corona veli aurei) La colonne du voile d'or. De la famille Colonna. Cardinal-diacre de Saint-Georges au voile d'or.
Eugène IV   1431-1447
(Lupa coelestina) La Louve Célestine ou céleste. D'origine vénitienne, fut d'abord chanoine, célestin et évêque de Sienne, ville dont les armes représentaient un louve.
Félix V   1439-1449
(Amator crucis) L'amant de la croix. Antipape. Amédée (amadeus : qui aime Dieu), duc de Savoie. Ses armes portaient une croix.
Nicolas V   1447-1455
(De  modicitate Lunae) De la petitesse de la lune ou de la bassesse de la lune. Il est né dans le diocèse de Luna. Sa famille était très pauvre.
Calixte III   1455-1458
(Bos pascens) Le bœuf puissant. D'origine espagnole. Ses armes représentaient un bœuf puissant.
Pie II   1458-1464
(De capra el albergo) DE la chèvre et de l'auberge. D'origine siennoise. Il fut secrétaire des cardinaux Capranica (capra : chèvre) et Albergati (alberga : auberge)
Paul II   1464-1471
(De cervo et leone) Du cerf et du lion. Il est d'origine vénitienne. Il fut évêque de Cervie et cardinal du titre de Saint-Marc (dont le symbole est le lion). Sur ses armes figurait aussi un lion.
Sixte IV   1471-1484
(Piscator Miinorita) Le pêcheur mineur ou le cordelier pêcheur. Fils d'un pêcheur de Savone, il devint franciscain (ou cordelier)
Innocent VIII   1484-1492
(Praecursor Sicilae) Le précurseur de Sicile. Fut appelé Jean-Baptiste (nom du précurseur de Jésus). Il vécut longtemps à la cour du roi de Sicile : Alphonse.
Alexandre VI   1492-1503
(Bos Albanus in porta) Le bœuf d'Albe au port. Cardinal-évêque d'Albe et de Porto (qui signifie port). Ses armes représentent un bœuf.
Pie III   1503
(De parvo homine) Du petit homme. De la famille Piccolomini (Piccolo : petit, uomini : hommes)
Jules II   1503-1513
(Fructus Jovis juvabit) Le fruit de Jupiter aidera.. S'appelait Julien de la Rovère et ses armes représentaient un chêne (arbre de Jupiter)
Léon X   1513-1521
(De craticula Politiana) Du gril de politien. Fils de Laurent de Médicis (Saint Laurent a comme insigne un gril) Élève de Ange Politien.
Adrien VI   1522-1523
(Leo Florentius) Le lion de Florent. Fils de Florent. Ses armes représentaient un lion.
Clément VII   1523-1534
(Flos pilaei aegri) La fleur du globe malade ou la fleur de la pilule ou de la boule. De la maison des Médicis, dont les armes représentaient des boules, la supérieure étant surmontée de lis. malade vient du jeu de mots sur son nom, Médicis : médecin.
Paul III   1534-1549
(Hiacynthus medicorum) La jacinthe des médecins. ses armes portaient des lis bleus (ou jacinthes). Il fut cardinal de Saint-Côme et Saint Damien (médecins des martyrs 
Jules III   1550-1555
(De corona montana) La couronne du mont. S'appelait Jean-Marie Ciocci del Monte (du Mont). Il avait deux couronnes dans ses armes.
Marcel II   1555
(Frumentum floccidum) Le froment prêt à tomber ou peu durable. ses armes représentaient un cerf et du froment. Son pontificat ne dura que vingt et un jours.
Paul IV   1555-1559
De fide Petri) De la foi de Pierre. S'appelait Jean-Pierre Caraffa (Cara  fé : chère :foi)
Pie IV   1559-1565
(Aesculapi pharmacum) Le remède d'Esculape. S'appelait Jean Ange Médicis (jeu de mot sur son nom : le fondateur de la médecine est Esculape) Avait étudié la médecine à Bologne.
Pie V   1566-1572
(Angelus nemorosus) (L'ange des bois) Il est né à Bosco ou Boschi (qui signifie bois) Appelé Michel du nom de l'archange.
Grégoire XIII   1572-1585
(Medium corpus pilarum) La moitié du corps des globes, ou pilules) Ses armes représentaient une moitié de corps de dragon. Fut élu cardinal par Pie VI qui portait des boules dans ses armes.
Sixte V   1585-1590
(Axis in medietate signi) L'axe au milieu du signe. Ses armes portaient un axe au milieu d'un lion.
Urbain VII   1590
(De rore coeli) De la rosée du ciel. Fut évêque de Rossano en Calabre (où la manne est rassemblée.

Papes élus après la parution du "Lignum vitæ"

Grégoire XIV   1590-1591 (Ex antiquitae Urbis) De l'ancienne ville. Né à Crémone, d'une vieille famille sénatoriale.
Innocent IX   1591
(Pia civitas in bello) La cite sainte en guerre Né à Bologne, ville souvent appelée à défendre la papauté. Pendant son court pontificat, envoie des troupes aux ligueurs de France.
Clément VIII   1592-1605
(Crux romulea) La croix romuléenne ou romaine. Famille romaine des Aldobrandini, qui, dit-on, descendaient du premier chrétien romain. et dont les armes représentaient une série de croix attachées les unes aux autres, rappelant la croix du pontife romain à plusieurs croisillons. 
Léon XI   1605
(Undosus vir) L'homme aux ondes ou l'homme qui fait comme une onde. Ne règne que vingt-six jours, donc ne fit que passer comme l'onde qui fuit
Paul V   1605-1621
(gens perversa) La gent perverse, ou la race méchante. Issu de la famille Borghèse dont le blason portait un aigle et un dragon.
Grégoire XV   1621-1623
(In tribulatione pacis) Dans la tribulation de la paix. C'est lui qui rédigea la constitution sur la législation des conclaves et réforma les ordres religieux pour rendre la paix au monde chrétien troublé par la guerre de trente ans.
Urbain VIII   1623-1644
(Lilium et rosa) Le lis et la rose. Sous son  pontificat, (alliance désastreuse pour la papauté) de la rose de l'Angleterre avec le lis de la France.
Innocent X   1644-1655
(Jucunditas crucis) Les joies de al croix. Fut élu le jour de l'exaltation de la croix (le 14 septembre).
Alexandre VII   1655-1667 
(Montium custos) Le gardien des montagnes. Famille des Chigi, dont les armes représentaient des montagnes dominées par une étoile. A établi les monts-de-piété à Rome.                                      
Clément IX   1667-1669
(Sidus olorum) L'astre des cygnes. Son lieu de naissance est près de la rivière Stellata (Stella : étoile). Au conclave, lors de son élection, occupait la "chambre des cygnes".
Clément X   1670-1676
(De fulmine magno) Du grand fleuve. Famille, jadis appelée 'le grand fleuve". Né sur les bords du Tibre, grand fleuve qui déborda le jour de sa naissance. Il aurait été, comme Moïse sauvé des eaux.
Innocent XI   1676-1689
(Bellua insatiabitis) La bête insatiable. Ses armoiries représentaient un aigle et un lion (bêtes insatiables)
Alexandre VIII   1689-1691
(Poenitentia gloriosa) La pénitence glorieuse. Élu le jour de la fête de Saint Bruno, fondateur de l'ordre des pénitents des Chartreux.
Innocent XII   1691-1700
(Rastrum in porta) Le râteau de la porte. De la famille Pignatelli del Rastello (du Râteau), qui habitait aux portes de Naples. 
Clément XI   1700-1721
(Flores circumdati) Des fleurs tout autour. Il est né Urbin, dont les armes représentaient une couronne de fleurs.
Innocent XIII   1721-1724
(De bona religione) De la bonne religion. De la famille des Segni, qui a donné neuf papes
Benoît XIII   1724-1730
(Miles in bello). Le soldat en guerre. De la famille des Orsini, connue pour son héroïsme guerrier.
Clément XII   1730-1740
(Columna excelsa) La colonne élevée. Fit décorer de colonnes monumentales le portique principal de Saint-Jean-de-Latran à Rome. Créa l'école d'architecture.
Benoît XIV   1740-1758
(Animal rurale) L'animal des champs. Par sa lutte constante et opiniâtre contre la philosophie impie, de son siècle rappelle le bœuf, animal des champs.
Clément XIII   1758-1769
(Rosa Umbriae) La rose de l'Ombrie. Appelé d'abord Charles Rezzonico, fut gouverneur de Rieti (Ombrie). Or la plaine de Rieti est célèbre pour les roses qui la parfument.
Clément XIV   1769-1774
(Ursus velox) L'ours rapide. Issu de la famille Ganganelli, qui avait sur ses armoiries un ours à la course.
Pie VI   1775-1799
(Peregrinus apostolicus) Le voyageur apostolique. Pour la première fois depuis des siècles, un pape a quitté l'Italie par deux fois. D'abord en Autriche et ensuite en France, où il fut emmené prisonnier et mourut à Valence
Pie VII   1800-1823
(Aquila rapax) L'aigle ravisseur. Obligé par Napoléon 1er (L'aigle rapace) à résider à Fontainebleau et à signer le concordat.
Léon XII   1823-1829
(Canis et Coluber) Le chien et la couleuvre. Son pontificat fut marqué par la prolifération des sociétés secrètes, caractérisées par le cynisme et la traîtrise. 
Pie VIII   1829-1830 (
Vir religious) L'homme religieux. A marqué son pontificat, très court, par une seule encyclique, qui attaque les erreurs et l'indifférence moderne sur le plan religieux.
Grégoire XVI   1831-1846
(De balneis Etruriae) De Balnes en Étrurie, ou Des bains d'Étrurie. Appartenait à l'ordre des Camaldules, fondé par Saint Romuld à Balnes en Etrurie. A crée le Musée étrusque au Vatican.
Pie IX   1846-1878
(Crux de cruce) La croix de la croix. Il eut à supporter une croix : la révolution italienne (Risorgimento) dirigée par la maison de Savoie, qui porte une croix dans ses armoiries. 
Léon XIII   1878-1903
(Lumen in caelo) La lumière dans le ciel. Issu de la famille Pecci. Leurs armes portaient une comète sur un ciel d'azur.
Pie X   1903-1914
(Ignis ardens) Le feu ardent. Élu le 4 août, fête de Saint Dominique, dont l'ordre porte en chef une torche ardente.
Benoît XV   1914-1922
(Religio depopulata) La religion dépeuplée. Sous son règne, la guerre de 1914-1918, qui dépeupla la chrétienté et la révolution d'octobre en 1917 en Russie.
Pie XI   1922-1939
(Fides intrepida) La foi intrépide. Fut le pape des missions et de l'action catholique, faisant ainsi la preuve d'une foi intrépide.
Pie XII   1939-1958
(Pastor angelicus) Le pasteur angélique. De son nom de famille, Eugène Pacelli. Le pape des apparitions mariales (Fatima notamment). A promulgué le dogme de l'assomption.
Jean XXIII   1958-1963
(Pastor et nauta) Le pasteur et le nautonier. Archevêque de venise. Convoque le concile Vatican II, changeant ainsi le cap de l'église.
Paul VI   1963-1978
(Flos Florum) La fleur des fleurs. Né à Florence (ville qui porte un lis rouge dans son blason). Le lis, en héraldique, est appelé 'la fleur des fleurs".
Jean Paul 1er   1978
(De medietate lunae) De la moitié de la lune. Archevêque de Venise, port ouvert sur l'Orient (pays du croissant de lune). Sa mort brutale semble placée sous le signe lunaire, symbole du secret et du clair obscur.
Jean Paul II   1978-2005
(De Labore solis) Du travail du soleil. Un pape venu de l'est, où se lève le soleil.
Benoît XVI   2005.......
(De gloria olivae) De la gloire de l'olive.
François    2013............
(Petrus Romanus) Pierre le Romain

 

Le Schisme d'Occident
et la
Liste des papes et des antipapes


Date

Nom

Nationalité

Date

Nom

Nationalité

Date

Nom

Nationalité

1

33

St Pierre

Galiléen

2

67

St Lin

Toscan

3

76

St Anaclet

Romain

4

88

St Clément I

Romain

5

97

St Évariste

Grec

6

105

Alexandre I

Romain

7

115

St Sixte I

Romain

8

125

Télesphore

Grec

9

136

St Hygin

Grec

10

140

St Pie I

Italien

11

155

St Anicet

Syrien

12

166

St Soter

Campanien

13

175

St Eleuthère

Grec

14

189

St Victor I

Africain

15

199

St Zéphyrin

Romain

16

217

St Calixte 1er

Romain

17

222

St Urbain I

Romain

18

230

St Pontien

Romain

19

235

St Anthère

Grec

20

236

St Fabien

Romain

21

251

St Corneille

Romain

22

253

St Lucius I

Romain

23

254

St Etienne I

Romain

24

257

St Sixte II

Grec

25

259

St Denys

inconnue

26

269

St Félix I

Romain

27

275

St Eutychien

Toscan

28

283

St Caïus

Dalmate

29

296

St Marcellin

Romain

30

308

St Marcel 1er

Romain

31

309

St Eusèbe

Grec

32

311

St Miltiade

Africain

33

314

St Sylvestre I

Romain

34

336

St Marc

Romain

35

337

St Jules I

Romain

36

352

Libère

Romain

37

366

St Damase I

Espagnol

38

384

St Sirice

Romain

39

399

St Anastase I

Romain

40

401

St Innocent I

Latium

41

417

St Zosime

Grec

42

418

St Boniface I

Romain

43

422

St Célestin I

Campanien

44

432

St Sixte III

Romain

45

440

St Léon I

Toscan

46

461

St Hilaire

Sarde

47

468

St Simplice

Tivoli

48

483

St Félix III

Romain

49

492

St Gélase I

Africain

50

496

Anastase II

Romain

51

498

St Symmaque

Sarde

52

514

St Hormisdas

Latium

53

523

St Jean I

Toscan

54

526

St Félix IV

Italien

55

530

Boniface II

Romain

56

533

Jean II

Romain

57

535

St Agapet I

Romain

58

536

St Silvère

Campanien

59

537

Vigile

Roman

60

556

Pélage I

Romain

61

561

Jean III

Romain

62

575

Benoît I

Romain

63

579

Pélage II

Romain

64

590

St Grégoire I

Romain

65

604

Sabinien

Toscan

66

607

Boniface III

Romain

67

608

St Boniface IV

Italien

68

615

Adéodat I

Romain

69

619

Boniface V

Napolitain

70

625

Honorius I

Campanien

71

640

Séverin

Romain

72

640

Jean IV

Dalmate

73

642

Théodore I

Grec

74

649

St Martin I

Italien

75

654

St Eugène I

Romain

76

657

St Vitalien

Italien

77

672

Adéodat II

Romain

78

676

Donus

Romain

79

678

St Agathon

Sicilien

80

682

St Léon II

Sicilien

81

684

St Benoît II

Romain

82

685

Jean V

Syrien

83

686

Conon

Inconnue

84

687

St Serge I

Syrien

85

701

Jean VI

Grec

86

705

Jean VII

Grec

87

708

Sisinnius

Syrien

88

708

Constantin

Syrien

89

715

Grégoire II

Romain

90

731

St Grégoire III

Syrien

91

741

St Zacharie

Grec

92

752

Etienne II

Romain

93

757

St Paul I

Romain

94

768

St Etienne III

Sicilien

95

772

Adrien I

Romain

96

795

St Léon III

Romain

97

816

Etienne IV

Romain

98

817

St Pascal I

Romain

99

824

Eugène II

Romain

100

827

Valentin

Romain

101

827

Grégoire IV

Romain

102

844

Serge II

Romain

103

847

St Léon IV

Romain

104

855

Benoît III

Romain

105

858

St Nicolas I

Romain

106

867

Adrien II

Romain

107

872

Jean VIII

Romain

108

882

Martin II

Latium

109

884

St Adrien III

Romain

110

885

Etienne V

Romain

111

891

Formose

Latium

112

896

Boniface VI

Romain

113

896

Etienne VI

Romain

114

897

Romain

Latium

115

897

Théodore II

Romain

116

898

Jean IX

Italien

117

900

Benoît IV

Romain

118

903

Léon V

Italien

119

904

Serge III

Romain

120

911

Anastase III

Romain

121

913

Landon

Samnium

122

914

Jean X

Italien

123

928

Léon VI

Romain

124

928

Etienne VII

Romain

125

931

Jean XI

Romain

126

936

Léon VII

Romain

127

939

Etienne VIII

Romain

128

942

Martin III

Romain

129

946

Agapit II

Romain

130

955

Jean XII

Romain

131

963

Léon VIII

Romain

132

964

Benoît V

Romain

133

965

Jean XIII

Romain

134

973

Benoît VI

Romain

135

974

Benoît VII

Romain

136

983

Jean XIV

Italien

137

985

Jean XV

Romain

138

996

Grégoire V

Saxon

139

999

Sylvestre II

Français

140

1003

Jean XVII

Romain

141

1004

Jean XVIII

Romain

142

1009

Serge IV Romain

143

1012 Benoît VIII Italien

144

1024 Jean XIX Romain

145

1032 Benoît IX Italien

146

1045 Sylvestre III Romain

147

1045 Benoît IX Italien

148

1045 Grégoire VI Romain

149

1046 Clément II Saxon

150

1047 Benoît IX Italien

151

1048 Damase II Bavarois

152

1049 St Léon IX Alsacien

153

1055 Victor II Allemand

154

1057 Etienne IX Lorrain

155

1059 Nicolas II Français

156

1061 Alexandre II Italien

157

1073 Grégoire VII Toscan

158

1086 Victor III Italien

159

1088 Urbain II Français

160

1099 Pascal II Italien

161

1118 Gélase II Italien

162

1119 Calixte II Français

163

1124 Honorius II Italien

164

1130 Innocent II Italien

165

1143 Célestin II Italien

166

1144 Lucius II Italien

167

1145 Eugène III Pisan

168

1153 Anastase IV Romain

169

1154 Adrien IV Anglais

170

1159 Alexandre III Sienne

171

1181 Lucius III Italien

172

1185 Urbain III Milanais

173

1187 Grégoire VIII Italien

174

1187 Clément III Romain

175

1191 Célestin III Romain

176

1198 Innocent III Romain

177

1216 Honorius III Romain

178

1227 Grégoire IX Italien

179

1241 Célestin IV Milanais

180

1243 Innocent IV Génois

181

1254 Alexandre IV Romain

182

1261 Urbain IV Français

183

1265 Clément IV Français

184

1271 Grégoire X Italien

185

1276 Innocent V Savoie

186

1276 Adrien V Génois

187

1276 Jean XXI Portugais

188

1277 Nicolas III Romain

189

1281 Martin IV Français

190

1285 Honorius IV Romain

191

1288 Nicolas IV Italien

192

1294 St Célestin V Italien

193

1294 Boniface VIII Italien

194

1303 Benoît XI Italien

195

1305 Clément V Français

196

1316 Jean XXII Français

197

1334 Benoît II Français

198

1342 Clément VI Français

199

1352 Innocent VI Français

200

1362 Urbain V Français

201

1370 Grégoire XI Français

202

1378 Urbain VI Italien

203

1389 Boniface IX Italien

204

1404 Innocent VII Italien

205

1406 Grégoire XII Italien

206

1417 Martin V Romain

207

1431 Eugène IV Italien

208

1447 Nicolas V Italien

209

1455 Calixte III Espagnol

210

1458 Pie II Italien

211

1464 Paul II Italien

212

1471 Sixte IV Italien

213

1484 Innocent VIII Italien

214

1492 Alexandre VI Espagnol

215

1503 Pie III Italien

216

1503 Jules II Italien

217

1513 Léon X Italien

218

1522 Adrien VI Pays Bas

219

1523 Clément VII Italien

220

1534 Paul III Romain

221

1550 Jules III Romain

222

1555 Marcel II Italien

223

1555 Paul IV Italien

224

1559 Pie IV Italien

225

1556 St Pie V Italien

226

1572 Grégoire XIII Italien

227

1585 Sixte-quint Italien

228

1590 Urbain VII Romain

229

1590 Grégoire XIV Italien

230

1591 Innocent IX Italien

231

1592 Clément VIII Italien

232

1605 Léon XI Italien

233

1605 Paul V Romain

234

1621 Grégoire XV Italien

235

1623 Urbain VIII Italien

236

1644 Innocent X Romain

237

1655 Alexandre VII Italien

238

1667 Clément IX Italien

239

1670 Clément X Romain

240

1676 Innocent XI Italien

241

1689 Alexandre VIII Italien

242

1691 Innocent XII Italien

243

1700 Clément XI Italien

244

1721 Innocent XIII Romain

245

1724 Benoît XIII Italien

246

1730 Clément XII Italien

247

1740 Benoît XIV Italien

248

1758 Clément XIII Italien

249

1769 Clément XIV Italien

250

1775 Pie VI Italien

251

1800 Pie VII Italien

252

1823 Léon XII Italien

253

1829 Pie VIII Italien

254

1831 Grégoire XVI Italien

255

1846 Pie IX Italien

256

1878 Léon XIII Italien

257

1903 St Pie X Italien

258

1914 Benoît XV Italien

259

1922 Pie XI Italien

260

1939 Pie XII Romain

261

1958 Jean XXIII Italien

262

1963 Paul VI Italien

263

1978 Jean Paul I Italien

264

1978 Jean Paul II Polonais

265

2005 Benoît XVI Allemand

266

2013 François Argentin ?      
Hyppolyte 235, prêtre  romain, écrivain grec, fut déporté en Sardaigne. Il s'opposa aux papes Zéphyrin et Calixte, mais se réconcilie avec Pontien, il est considéré comme le premier antipape
Novatien 251, prêtre romain il se fait nommer évêque de Rome contre le pape Fabien
Félix II 355-365, désigné à la place de libère exilé, au retour de celui ci il s'enfuit en Campanie pour y mourir
Ursinus 366-367, antipape contre Damase. Il meurt en exil en 384
Eulalius 418-419, antipape remplacé par Boniface
Constantin II 767-769, élu par l'aristocratie à la mort de Paul 1er, renversé par les lombards qui lui crevèrent les yeux
Anastase, antipape candidat de l'empire contre Benoît III, il devient le collaborateur de Nicolas 1er. Il est supposé être "la papesse Jeanne"
Boniface VII 974, antipape il prend la place de Benoît VI qu'il fit étrangler avant de s'enfuir à Constantinople avec le trésor du vatican. A son retour il fait enfermer et peut-être assassiner Jean XIV
Jean XVI 997, antipape contre Grégoire V, archevêque de Plaisance, il fut aveuglé et mutilé par la foule
Honorius II 1009-1072 antipape de 1061 à 1072, candidat contre Alexandre II. Il prit Rome en 1062
Anaclet II 1130-1138, antipape contre Innocent II. Le schisme d'Anaclet se termina avec la soumission de Victor IV
Victor IV 1138 antipape pendant 2 mois
Pascal III 1164 antipape contre Alexandre III
Calixte III 1168, Hongrois, antipape succède à Pascal III contre Alexandre III. Il se soumet en 1178
Nicolas V 1260-1333, antipape en 1328 élu contre Jean XXII. Il se soumet en 1330
Alexandre V 1409, pape illégitime élu par le concile de Pise
Jean XXIII 1410-1415, antipape il fait élire Alexandre V et lui succède. Il fut renversé par l'assemblé qui l'avait élu
Clément VIII 1423, antipape élu pour succéder à Benoît XIV. Il se soumet en 1429
Benoît XIV 1425 antipape élu contre Clément VIII


Dernière Modification   22/12/16

© Histoire de France 1996