La Gaule Page 10


Malheureusement les Gaulois, peut-être ivres de leur victoire, veulent montrer leur courage vis-à-vis de l'ennemi, mais ils n'avaient pas compté sur leur unité d'action et leur combativité. César écrase la cavalerie gauloise près de Dijon et contraint Vercingétorix et ses hommes à se replier dans la citadelle d'Alésia (Alise-Sainte-Reine en Côte d'Or). César et son armée entourent la citadelle de telle façon que personne ne puisse entrer ou sortir d'Alésia. Après quarante jours de siège qui affament les habitants et les guerriers, Vercingétorix, après en avoir délibérer avec ses compagnons, décide de se rendre à César. Vercingétorix sort d'Alésia sur son cheval, il est paré comme pour le combat, revêtu de ses ornements et de son torques d'or, insigne de son commandement. Il porte ses plus belles armes. Arrivé devant César, il fait le tour du siège sur lequel est assis le proconsul romain (si le Roi des Guerriers fait le tour de son vainqueur c'est qu'il veut une dernière fois le circonvenir symboliquement selon la coutume celtique. C'est un rite magique que Vercingétorix n'a pas oublié lier son vainqueur dans les fils mystérieux de la destinée). Puis saute au bas de sa monture, jette aux pieds de César son javelot, son casque et son épée, s'agenouille devant lui dans l'attitude du suppliant. Il est envoyé à Rome sous bonne escorte, jeté dans un cachot où il y pourrira vivant pendant six ans. La forteresse est pillée et ravagée par les Romains. César donne les prisonniers d'Alésia comme esclaves à ses soldats, sauf 20 000 Éduens et Arvernes qu'il rend à leurs peuples il peut ainsi affirmer sa conquête. Il y eut encore quelques guérillas, mais la Gaule fut rapidement pacifiée. En -46 Dans les rues de Rome un immense cortège défile au son de la musique, on peut y voir des trophées, des armes, des esclaves venus du monde entier, ainsi que les principaux chefs faits prisonniers lors des conquêtes de César et parmi lesquels se trouve Vercingétorix enchaîné. La foule est en délire et César savoure son triomphe. Le soir, Vercingétorix est reconduit dans sa prison où ne pouvant plus servir à la gloire de César est tué. La Gaule conquise a vite cédé au vainqueur. Ce faisant elle a profondément changé son destin en perdant sa langue et sa religion. En -44, César à son tour est assassiné ( peut-être a-t-il été lié par Vercingétorix dans les fils mystérieux de sa destinée). Vercingétorix est devenu un mythe en réussissant à réunir nos ancêtres les Gaulois.
Photo: Jules César

Question posée : Pourquoi les Gaulois portaient des nattes ?

Lors de leur initiation, les jeunes guerriers étaient pourchassés par leurs aînés, guerriers confirmés. Cette chasse avait lieu à travers la forêt : aussi leurs cheveux étaient tressés de chaque côté du visage pour éviter qu'ils ne se prennent dans les branches lors de leur course (comme Absalon, fils de David galopant à cheval et qui resta suspendu par la chevelure aux branches d'un chêne dixit la bible). Les guerriers gardaient leurs nattes qu'ils enduisaient de graisse. Plus elles étaient longues, plus le guerrier était sensé être fort et viril.



Dernière Modification   06/06/20

© Histoire de France 1996