La Gaule Page 05
 

Les Romains chassent tous les Gaulois de l'armée cisalpine hors de l'Étrurie. Rome a réussi sa domination sur la Gaule Cisalpine, mais n'a en aucun cas terminé avec les gaulois. En effet ces derniers n'ont pas dit leur dernier mot, et vont amener à eux tous ceux qui sont hostiles à Rome. -264 Carthage qui a quelques problèmes avec Rome au sujet de la Sicile, de la Sardaigne et de la Corse reçoit dans ses rangs des Gaulois. Ils se signalent par leur bravoure, mais quittent les rangs lorsque la paie n'est pas versée. 4000 soldats gaulois refusent de se battre à Agrigente. Ayant prévenu l'ennemi romain, le général Hannon leur tend un piège en leur permettant d'attaquer la ville d'Entelle et en leur laissant le butin. Les Gaulois pris au piège sont massacrés et décident de rejoindre les Romains. A partir de ce jour les carthaginois et les gaulois seront ennemis jusqu'au jour où Hamilcar Barca fera prêter à son fils Hannibal un serment de haine aux Romains. Ceci solde la fin de la première guerre punique. -218 à 25 ans Hannibal est général des armées carthaginoises. Il veut battre les Romains et s'emploie à conquérir les gaulois. Pour ce faire il envoie des émissaires en Gaule Cisalpine pour décider les Boïens et Insubriens, car il veut prendre Rome en passant par les Alpes et Pyrénées. Hannibal ayant reçu bon accueil des Gaulois envoie de l'argent à toutes les tribus gauloises qui tiennent cols, défilés et passages entre l'Espagne et l'Italie. Flairant le piège les Romains envoient des troupes en Gaule Cisalpine, ceci provoque la révolte des Boïens et Insubriens, pour la mater Rome envoie encore 10000 hommes. Hannibal ayant traversé les Alpes arrive avec une armée épuisée et réduite à 25000 hommes ne s'attendent pas à un accueil aussi peu chaleureux. En effet les Gaulois qui viennent de repousser les Romains sont moins pressés d'accueillir des étrangers dans leur pays. Hannibal prend alors d'assaut Taurinum Turin) la saccage et pénètre chez les Insubriens. Il s'adresse alors en ces termes aux soldats présents Ou vaincre, ou mourir. Vainqueurs, toutes les richesses de Rome nous appartiendront. Vaincus nous aurons pour lot la honte et l'esclavage. Quelques jours plus tard Hannibal massacre en quelques instants les troupes de Scipion le général romain . Les Boïens et Insubriens finissent par se joindre aux Carthaginois, puis se sont les Ligures avec 60000 soldats qui rejoignent Hannibal. Après quatre jours de marche l'armée punique arrive à Arezzo. En –217 s'engage la bataille de Trasimène, 15000 Romains sont tués. Puis en -216 c'est la bataille de Cannes 4000 Gaulois tués contre 70000 Romains. Les portes de l'Italie du sud sont ouvertes. Hasdrubal frère d'Hannibal qui commande en Espagne une armée de 50000 hommes pénètre en Gaule Cisalpine où le rejoignent 20000 Gaulois. En s'attardant sur Plaisance il permet aux Romains de se préparer. Hasdrubal est tué et sa tête est envoyée à son frère Hannibal. Son autre frère Magon rejoint la Ligurie avec 14000 hommes mais ne pourra jamais faire la jonction avec Hannibal. Scipion venant de porter la guerre en Afrique le sénat carthaginois ordonne aux Carthaginois de quitter l'Italie. En -202 à la bataille de Zama là encore d'après Tite-Live, les Gaulois se battront aux côtés des Carthaginois avec un acharnement que seul peut expliquer la haine contre les Romains. En -201 les Gaulois se retrouvent seuls face aux Romains, ils se fédèrent, et font 7000 morts parmi les légions romaines.
Photo: Hannibal, marbre de 1704 par Sébastien Slodtz



Dernière Modification   06/06/20

© Histoire de France 1996