Course à l'armement




 

En 1870, Jules Verne écrivait Vingt mille lieues sous les mers, cent ans plus plus tard, le Nautilus, pas celui cité dans son roman , mais un sous-marin de la marine américaine à propulsion nucléaire, parvient en 1958, en pleine guerre froide, à effectuer le trajet entre l'océan Pacifique et Atlantique en se faufilant sous la banquise polaire. Cette réussite va déclencher une course à l'armement entre la Russie et les Etats-Unis et des pertes énormes en vies humaines.. C'est la Russie qui paiera le plus lourd tribu à la science. En  1968, un sous-marin équipé de missiles nucléaires coule au large de l'île Hawaï, 99 hommes d'équipage périssent par 5500 mètres de fond. En 1963, le Tresher sous-marin d'attaque américain coule au large du cap Cod avec 127 hommes à bord, il repose à 3000 mètres de profondeur. En 1968, le scorpion sous-marin américain coule au large des Açores, l'équipage entier disparait par 3000 mètres de fond. En 1970, le K8 sous-marin de classe november disparait au large du golfe de Gascogne, il repose avec 52 hommes d'équipage par 4000 mètres de fond. Le 6 octobre 1986, le K219 sous-marin lanceur de missiles coule au large des Bermudes. En 1989, le Komsomolets malgré sa coque en titane qui lui permet de descendre jusqu'à 1000 mètres, coule dans la mer de Norvège avec 41 marins à bord. La catastrophe la plus grande est le naufrage du Koursk le 13 août 2000, qui suite à une explosion coule avec 118 marins à bord.


Dernière Modification   26/04/19


© Histoire de France 1996