Les grandes invasions Page 1
 

 

Une grande majorité des barbares ne voulait pas détruire les contrées qu'ils traversaient, mais plutôt s'y installer comme soldat ou agriculteur. Les grandes invasions feront de grands ravages suite à l'abandon des villes. A cause de ces intrusions massives, les civilisations se sont autodétruites au profit des envahisseurs qui ont  réussi à imposer leur culture.  En 406 , Francs, Vandales et Burgondes franchissent les frontières, ravageant tout sur leur passage, en 410 Alaric 1er chef  des Wisigoths s'empare de Rome. En 451les Romains d'Aetius et les Wisigoths chassent battent les Huns aux champs Catalauniques, alors que les Saxons et les Angles s'emparent de la Bretagne. En 476, le roi Odoacre chef des Hérules dépose l'empereur romain Romulus Augustule, l'empire romain d'Occident n'existe plus, c'est l'avènement de l'empire d'Orient qui durera jusqu'en 1453. Pourquoi cet empire n'a duré que si peu de temps ? Montesquieu et bien d'autres l'ont écrit : aucune civilisation ne s'écroule sans être rongée de l'intérieure, elle finit par s'autodétruire. Face à cet empire qui n'avait qu'une ligne de défense à la frontière, les troupes des Vandales, Wisigoths, Alamans, Francs, marchent vers la terre promise. Mais personne n'a plus envie de défendre cet empire qui leur a tout pris, les bourgeois, les aristocrates, les paysans, ont été ruiné pour permettre à Rome d'affirmer sa grandeur, ça ils n'en veulent plus. De son côté le christianisme rongé et divisé par les hérésies n'interviendra pas non plus. Quant aux barbares installés depuis plus d'un siècle vont-ils combattre ou fraterniser ? Rome rongé par ses erreurs répétées, par sa grandeur démesurée, par son manque d'équité, va se vider, sous le pontificat de Grégoire 1er, en 590 la ville au million d'habitants n'en comptera plus que  vingt mille.

Photo:   Baptême de Clovis (Joseph Blanc, Panthéon)


Dernière Modification   24/01/17

© Histoire de France 1996