Page 01

Garde des Sceaux Ministre de la Justice  -  Jacques Toubon (RPR)
Économie et finances  -  Alain Madelin (UDF-PR)
Éducation nationale  -  François Bayrou (UDF-CDS)
Aménagement du territoire  -  Bernard Pons (RPR)
Affaires étrangères  -  Hervé de Charette (UDF-PR)
Défense  -  Charles Millon (UDF-PR)
Intérieur  -  Jean Louis Debré (RPR)
Relations avec le parlement  -  Roger Romani (RPR)
Travail dialogue social participation  -  Jacques Barrot (UDF-CDS)
Culture  -  Philippe Douste Blazy (UDF-CDS)
Développement économique  -  Jean Arthuis (UDF-CDS)
Décentralisation réforme de l'état  -  Claude Goasgen (UDF-CDS)
Fonction publique  -  Jean Puech (UDF-PR)
Santé publique  -  Élisabeth Hubert 
Intégration  -  Éric Raoult (RPR)
Solidarité  -  Colette Codacionni (RPR)
Agriculture  -  Philippe Vasseur (UDF-PR)
Industrie  -  Yves Galland (UDF-RAD)
Logement  -  Pierre André Perissol (RPR)
PME commerce artisanat  -  Jean Pierre Raffarin (UDF-PR)
Technologie de l'information et poste  -  François Fillon (RPR)
Outre mer  -  Jean Jacques de Peretti (RPR)
Environnement  -  Corinne Lepage
Jeunesse et sports  -  Guy Drut (RPR)
Tourisme  -  Françoise de Panafieu (RPR)
Anciens combattants  -  Pierre Pasquini (RPR)

Ministres délégués auprès du ministre des affaires étrangères

Coopération - Jacques Godfrain (RPR)
Affaires européennes  -  Michel Barnier (RPR)

Secrétaires d'état

Auprès du Premier Ministre : Action humanitaire  -  Xavier Emmanuelli
Auprès du Premier Ministre : Emploi  -  Anne Marie Couderc (RPR)
Auprès du Premier Ministre : Porte parole du gouvernement  -  François Baroin (RPR)
Auprès du Ministre des finances : Budget  -  François d'Aubert (UDF-PR)
Auprès du Ministre des finances : Finances  -  Hervé Gaymard (RPR)
Auprès du Ministre de l'éducation nationale : Enseignement supérieur  -  Jean de Boishue (RPR)
Auprès du Ministre de l'éducation nationale : Recherche  -  Elisabeth Dufourcq
Auprès du Ministre de l'éducation nationale : Enseignement scolaire  -  Françoise Hostalier
Auprès du Ministre de l'aménagement du territoire : Développement rural  -  Raymond M Aubert
Auprès du Ministre de l'aménagement du territoire : Transports  -  Anne Marie Idrac (UDF-CDS)
Auprès du Ministre des affaires étrangères : Francophonie  -  Margie Sudre 
Auprès du ministre de l'intégration : Quartiers difficiles  -  Françoise de Veyrisas (UDF-CDS)
Auprès du Ministre de la réforme de l'état : Décentralisation  -  Nicole Asseline (UDF-PR)
Auprès du Ministre de l'industrie : Commerce extérieur  -  Christine Chauvet (UDF-PR)

Le 3 mai libération d'Alain Carignon. le 12 démission de Michel Bernard PDG d'Air Inter. Bernard Tapie est condamné à la prison dans l'affaire VAOM. Jugement de l'affaire Urba-Sagès-B.L.E seul l'ancien PDG de la Sagès est condamné à six mois de prison ferme. Henri Emmanuelli est condamné à un an de prison avec sursis, Gérard Monat ancien PDG d'Urba et les responsables communistes à des peines de prison avec sursis. Jean Tibéri est élu maire de Paris. remous judiciaire autour des logements sociaux à Paris. Juin 1995, rejet par le gouvernement du projet de fusion entre la BNP, l'UAP et Suez. Premier tour des élections municipales 30% d'abstentions, au 2è tour le FN gagne trois grandes ville du sud, la gauche prend six arrondissements à Paris. Reprise des essais nucléaires français. Lionel Jospin désigné comme futur successeur d'Emmanuelli. juillet privatisation d'usinor sasilor. Généralisation annoncée pour l'expulsion des immigrés clandestins par "charter". Jacques Chirac reconnaît les fautes de l’état envers les juifs, pendant la guerre 1939-1945. Le président de la république est en visite en Afrique. Attentat à la bombe dans le RER parisien, l’explosion qui s’est produite dans la station saint-Michel a fait sept morts et des dizaines de blessés. Août, la France et l’Espagne arrêtent un commando de l’ETA. Nouvelle explosion d’une bombe dissimulée dans une poubelle au coin de la place Charles de Gaulle et de l’Avenue Friedland. Démission du ministre de l’économie et des finances Alain Madelin. Septembre essais nucléaires à Mururoa. Les 10 et 17 première série des élections législatives partielles, les 17 et 24 ont lieu la deuxième série. Pour l ‘année 1996, l’augmentation des prélèvements obligatoires est inscrit au budget. Aux élections sénatoriales la gauche progresse. Octobre, nouvel essais nucléaire. Le président Chirac est en visite à Tunis. Grève générale de la fonction publique. Alain Juppé est élu à la tête du RPR et Lionel Jospin à la tête du PS. La côte de popularité de Chirac et de Juppé est au plus bas aussi le président annonce sur France 2 lors d’une émission spéciale, un changement total de politique "  faisons un peu de politique fiction…. En 2002 il ne serait pas étonnant de voir un président de gauche à la tête d’une assemblée de gauche, je pense que les Français n’y verraient pas grande différence " Un accord est signé entre le patronat et quatre syndicats sur la diminution du temps de travail. Novembre, Alain Juppé forme un nouveau gouvernement. Le plan de réforme sur la sécurité sociale provoque un vaste mouvement de protestation. Quatrième explosion nucléaire à Mururoa, et crise franco-européenne. Rejet du contrat entre l’état et la SNCF par les cheminots. Décembre Paris reprend sa place au sein de l’OTAN. Privatisation de Pechinay. Mise en examen du PDG de Bouygues dans l’affaire Botton. Mise en examen du président de Paribas. Cinquième explosion nucléaire française en Polynésie


Dernière Modification   22/12/16

© Histoire de France 1996