Descendance des Mérovingiens

Certains prétendent que les Mérovingiens descendent de Noé, de la Grèce antique et de l'arcadie. Les historiens attestent qu'ils ont eu des liens avec la maison arcadienne. Au début de notre ère ils ont traversé le Rhin et se sont installés en Allemagne. Homère dit que de nombreux Arcadiens étaient présents au siège de Troie. Les historiens grecs parlent d'une tribu venue d'Arcadie, où l'ours était un animal sacré. Arcadie signifie Arkades, ou peuple de l'ours, les Arcadiens descendaient d'Arkas, ours. Arkas était le fils de Callisto. De nos jours Callisto est représentée par la grande Ourse. Contrairement à l'invasion d'Attila, les Francs Sicambres profitèrent de l'invasion des Huns pour entrer et s'installer en Belgique ainsi que dans le nord de la France, les Ardennes et la Lorraine. Ils se sont mêlés pacifiquement à la population locale, et profitèrent de l'effondrement de l'empire romain pour prendre leur place. Mérovée chef Sicambre mourut en 438, son fils fut nommé roi des Francs à Tournai en 448. Il régna jusqu'en 468 et donna son nom à la dynastie mérovingienne. Ses descendants firent prospérer le royaume franc. Le plus grand roi franc fut Clovis (481-511) grâce à lui le christianisme et l'église de Rome vont se répandre dans toute l'Europe. La mort de Clovis en 511 va précipiter le royaume dans le chaos et à la perte du pouvoir au profit de la dynastie carolingienne. Il faut revoir l'histoire. A la mort de Clovis son royaume fut partagé entre ses quatre fils. Trois cents plus tard Charlemagne fera la même erreur. 651, naissance de Dagobert II héritier du royaume d'Austrasie. A la mort de son père cinq ans plus tard Dagobert II est enlevé par Grimoald maire du Palais. L'enfant fut envoyé à Dublin, l'évêque de Poitiers se chargea de la besogne. En 666, Dagobert épouse Mathilde princesse celte qui décède en 670. Dagobert épouse alors Gisèle comtesse de Rhedae en l'église Sainte Madeleine de Rennes le Château. En 676 naît de cette union, Sigisbert IV. Dagobert retourne en Austrasie et réclame le trône qu'on lui a  usurpé. Mais le roi ne se comportera pas comme on l'aurait souhaité, il dirigera son royaume comme l'aurait fait Clovis, fit cesser l'anarchie, musela la noblesse devenue trop forte, ce, à cause des rois fainéants. Le but de Dagobert était la reconquête de l'Aquitaine échappée aux Mérovingiens. Pour se faire il amassa à Rennes le Château un trésor important destiné à reconquérir ce fief. En freinant l'expansion de l'église de Rome au sein de son royaume, Dagobert fit une erreur. Cette décision provoqua la colère des ecclésiastiques. Après trois ans de règne Dagobert s'était fait de nombreux ennemis laïques et religieux, entre autre Pépin d'Héristal, qui, si cela s'avérait nécessaire, était prêt à recourir à l'assassinat. Décembre 679, Dagobert se rend à Stenay l'une de ses deux capitales, située en bordure de la forêt de Woëvre. Il s'endormit au pied d'un arbre. C'est là qu'on l'assassinat certainement sur ordre de Pépin d'Héristal, maire du Palais. Personne n'eut de nouvelles de sa famille, on en déduisit que la lignée de Dagobert s'était éteinte, l'église minimisa cet acte de barbarie. Pour l'histoire, la dynastie mérovingienne disparaît en 679. En réalité elle se perpétua avec Sigisbert IV, et ce, sans aucun doute. Bizarrement aucun document ne parle de Sigisbert IV, s'il s'est évanoui dans la nature, pourquoi aurait-il des descendants à notre époque ?  Sion nous dit que l'enfant fut conduit par sa sœur, dans le domaine de Rhedae en Languedoc. Il prit la succession de son oncle au titre de duc de Razès et comte de Rhedae d'où il prit le surnom de "Plant Ard" Deux cents ans plus tard cette lignée donnera naissance au père du futur duc d'Aquitaine "Bernard Plantavelu". Malgré l'ignorance historique de ces faits, en 718, on découvre un document qui relate que Sigisbert et son épouse auraient construit un monastère situé près de Rennes le Château. En 742 existait un royaume reconnu par Charlemagne et ses descendants, mais aussi par le Calife de Bagdad, l'Islam et l'église. Jusqu'à la fin du IXè siècle le représentant de ce royaume fut appelé roi et fut reconnu par les Carolingiens. De cette lignée naquit un comte de Razès, ami de Charlemagne. En 803, le comte s'empare de Barcelone et de ce fait, étend ses territoires au delà des Pyrénées. Charlemagne, en reconnaissance, renforce les statuts du domaine de son vassal. Vers 880 les ducs d'Aquitaine étaient devenus très puissants. Sigisbert IV eut un fils Sigisbert VI appelé prince Ursus. Lorsqu'il fut nommé roi, il monta une insurrection contre le roi Louis II, il fut aidé par Bernard d'Auvergne et par le marquis de Gothie. Cette rébellion ou insurrection contre le roi Louis II est la preuve que les Mérovingiens ont tenté de reprendre ce qui leur avait été subtilisé. Ursus (Sigisbert VI) mourut en Bretagne vers la fin du IXè siècle. Le sang mérovingien coulait dans les veines des ducs de Bretagne et d'Aquitaine. Une partie de cette famille partit pour l'Angleterre où elle fonda la branche appelée "Planta".


Dernière Modification   23/12/16

© Histoire de France 1996